Publicité

QUESTION D'ACTU

Annonce sur les réseaux sociaux

Michael Bublé : le cancer du foie chez l'enfant est rare

Début novembre, le chanteur canadien a annoncé que son fils était atteint d'un cancer du foie. Cette pathologie représente 1 % des cancers pédiatriques. 

Michael Bublé : le cancer du foie chez l'enfant est rare Capture d'écran Instagram

  • Publié 13.11.2016 à 13h55
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est une bien triste nouvelle pour le chanteur Michael Bublé. Il y a environ une semaine, l’artiste canadien a annoncé sur les réseaux sociaux que sont fils Noah, 3 ans, souffrait d’un cancer du foie. Avec son épouse, Luisana Lopilato, Michael Bublé a décidé d’interrompre sa carrière pour prendre soin de son fils. Ce dernier est hospitalisé à Los Angeles pour bénéficier d’une chimiothérapie qui devrait durer 4 mois.

La tante du petit Noah a expliqué que le cancer avait été découvert lorsque l’enfant s’est plaint de douleurs aux oreilles. Et alors que les parents s’attendaient aux oreillons, ils ont appris que leur fils était atteint d’un cancer, dont ignore encore la nature exacte.

Chez les enfants, les tumeurs du foie sont très rares. Selon l’Institut de cancérologie Gustave Roussy (Val-de-Marne), elles représentent environ 1,1 % des cancers pédiatriques. Deux tiers sont bénignes. La tumeur hépatique maligne la plus fréquente est l’hépatoblastome et atteint surtout les enfants de moins de 3 ans.
Il peut également s’agir d’un hépatocarcinome, une tumeur agressive qui touche les plus de 10 ans. La plupart sont liées au développement excessif de vaisseaux sanguins dans l’organe.


Un taux de survie de 80 %

Habituellement, le signe révélateur de cette maladie est une augmentation du volume de l’abdomen, des douleurs ou des troubles digestifs. Mais au moment du diagnostic, la majorité des enfants souffrant d’un hépatoblastome ne présentent pas de symptôme.
A l’inverse, dans le cas d’un hépatocarcinome, les enfants présentent de la fièvre, une perte de poids, une jaunisse et un faible appétit.

Ces tumeurs malignes sont opérables après une première chimiothérapie. Ce traitement permet d’éliminer un maximum de cellules cancéreuses.
Après l’intervention chirurgicale, de nouvelles séances de chimiothérapie sont prescrites afin de détruire les cellules restantes. « Le pronostic des hépatoblastomes est meilleur que celui des hépatocarcinomes », précise l’institut. Dans le cas où le foie a été sévèrement touché, la transplantation hépatique est envisagée. Cinq ans après la greffe, 80 % des enfants sont encore en vie. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité