Publicité

QUESTION D'ACTU

141 substances chimiques

Céréales : un goût amer de pesticides

L'association Générations futures a analysé 20 boîtes de céréales achetées dans le commerce. Hormis les produits bio, tous contenaient des perturbateurs endocriniens. 

Céréales : un goût amer de pesticides CITAlliance/epictura

  • Publié 11.10.2016 à 18h48
  • |
  • |
  • |
  • |


Bisphénol A, résidus de pesticides, phtalates… Les perturbateurs endocriniens se cachent partout, et même dans notre bol de céréales du matin. La nouvelle enquête de l’association Générations futures est sans appel : seules les boîtes de muesli biologiques ne contiennent pas ces substances chimiques soupçonnées de provoquer des troubles de la reproduction, l’obésité ou des malformations. Une nouvelle qui devrait faire grimacer les amateurs de ces mélanges de pétales d’avoine et fruits secs présentés comme une alimentation saine.

Pour mener leur enquête, Générations futures a parcouru les allées de plusieurs grands magasins dans les Hauts-de-France et a acheté 15 mélanges de céréales non biologiques et 5 paquets de muesli bio. L’association a aussi bien choisi des grandes marques que des marques distributeurs.


Effet cocktail

Elle a ensuite envoyée des échantillons de tous ces produits à un laboratoire d’analyse indépendant. Les résultats  révèlent que tous les échantillons non biologiques contiennent des résidus de pesticides, tandis que les céréales bio en sont exempts. Au total, 141 substances chimiques ont été retrouvées dans les 15 paquets, dont 81 sont des perturbateurs endocriniens potentielles. Les scientifiques ont retrouvé en moyenne 9 substances dans les paquets, mais le plus contaminé en renfermait 14.  

Pour l’association de défense de l’environnement, ce rapport met à nouveau en évidence que la population est exposée à un grand nombre de substances chimiques pouvant être toxiques. Et bien que la consommation quotidienne recommandée (50 à 100 g de céréales) ne semble pas comporter de dangers pour la santé, l’association s’inquiète de l’effet cocktail, en particulier pour les femmes enceintes et les jeunes enfants. Car ils ont non seulement présents dans les céréales mais également dans les cosmétiques, certains jouets pour enfants ou les fruits et les légumes.

Face à ces inquiétudes, l’association a écrit un courrier à tous les fabricants de ces céréales pour les inciter à s’approvisionner en blé et fruits sec biologiques.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité