Publicité

QUESTION D'ACTU

Stylo injecteur

EpiPen : Mylan écope d’une amende de 465 millions de dollars

Le prix du traitement d’urgence contre le choc anaphylactique, EpiPen, avait été porté à 600 dollars. L’industriel vient d’être contraint à payer une lourde amende.

EpiPen : Mylan écope d’une amende de 465 millions de dollars kiwinky/Flickr

  • Publié 09.10.2016 à 17h25
  • |
  • |
  • |
  • |


Le 6 juillet 2016, lé laboratoire pharmaceutique Mylan avait annoncé sa décision d’augmenter le prix de son produit EpiPen, au prix pharamineux de 600 dollars (531 euros). Le 7 octobre 2016, Mylan a annoncé être parvenu à un accord avec les autorités américaines à ce propos, rapporte Le Monde avec l’AFP. En particulier, il a été convenu qu’une amende de 465 millions de dollars soit versée en réparation de l’augmentation de prix du traitement.

L’EpiPen est un stylo injecteur d'adrénaline, un traitement d’urgence destiné aux personnes allergiques pour leur éviter un choc anaphylactique. Le traitement est « fréquemment prescrit aux enfants ayant de sévères allergies alimentaires par exemple », précise Le Monde.

En particulier, cette amende vient clôturer le volet des enquêtes du département de la justice ainsi que d’agences fédérales aux Etats-Unis. Elles pointaient du doigt Mylan pour avoir répercuté de vives hausses de prix sur les programmes d’assurance-maladie américains destinés aux plus démunis, comme Medicaid.

 

Un prix multiplié par six

Le laboratoire, qui produit majoritairement des génériques, a racheté en 2007 l’EpiPen. En 2008, le coût du stylo injecteur avait été augmenté une première fois pour passer à 100 dollars (89 euros). Pour coûter six fois plus cher huit ans plus tard.

Après le passage au coût de 600 dollars, et sans revenir sur sa position concernant le prix du médicament, le laboratoire américain avait annoncé la mise en place de mesures d’aide aux patients allergiques. Il était question, pour les malades non couverts par une assurance santé, d’un accès à un programme de fidélité faisant économiser 300 dollars (266 euros) aux patients qui achètent l’EpiPen. Les critères d’accès au traitement étaient aussi assouplis pour les personnes qui n’étaient pas assurées.

 

De sérieux reproches

À ce moment-là, outre les patients, Mylan avait été vivement critiqué par les politiques. Notamment par la candidate démocrate à la présidentielle américaine Hillary Clinton, qui avait réagit sur l’explosion du prix de l’EpiPen via son compte Twitter en arguant qu’il « n’y avait aucune justification pour ces hausses de prix ».           

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité