Publicité

QUESTION D'ACTU

Les épidémies de grippe et de gastro-entérite s'intensifient

Les réunions de famille au moment des fêtes combinées à la météo du moment sont propices à la propagation des virus. C'est le cas pour la grippe et la gastro-entérite.


  • Publié 03.01.2013 à 14h26
  • |
  • |
  • |
  • |


186500 nouveaux cas de grippe vus en consultation de médecine générale en une semaine, soit 293 cas pour 100000 habitants. Les chiffres du réseau français de surveillance des épidémies "Sentinelles" sont là. Depuis lundi, la France vient de rentrer dans sa 3ème semaine consécutive au-dessus du seuil épidémique (176 cas pour 100000 habitants) en ce qui concerne la grippe. Les régions les plus touchées sont le Sud-Ouest et le Sud-Est. Les fêtes de fin d'année en faille ont favorisé les transmissions. De plus, les températures douces de cette hiver et la pluie qui tombe actuellement sur une bonne partie de la France sont autant de terrains propices à l'installation des virus.

Pourtant, la grippe n'est pas la seule menace qui pèse sur nous en ce début d'année, la gastro-entérite est également là et le nombre de cas s'accroît. En France métropolitaine, la semaine dernière, les cas de diarrhées aiguës vus en consultation de médecine générale ont été estimés à 380 cas/100000 habitants d'après le même réseau, en augmentation par rapport à la semaine précédente et au dessus du seuil épidémique (282 cas/100000 habitants).
Toutefois, il faut attendre une seconde semaine consécutive au dessus du seuil épidémique pour confirmer l'arrivée de l'épidémie. Une mauvaise nouvelle qui semble sur le point de se produire si l'on se fie aux témoignages des professionnels de santé. Parmi eux, Patrick Guérin, vice-président de la Fédération SOS Médecins France et  président de l'antenne de Nantes. Pour lui, ces épidémies sont plus que jamais présentes et s'intensifient...


Ecoutez le Dr Patrick Guérin, vice-Président de SOS Médecins France: "Sur SOS Médecins Nantes, on a une augmentation de près de 50% des activités". 



Seule note positive, la bronchiolite, une infection virale des bronches qui touche les nourissons. D'après des chiffres de l'Institut national de veille sanitaire (InVs)  du 2 janvier, rapportés d'un bulletin national d'information de SOS Médecins, les cas de bronchiolites sont en légère baisse (-12%). Sur le terrain, les nouvelles sont également plutôt rassurantes. Comme le confirme le Dr Guérin.


Ecoutez le Dr Patrick Guérin : "L' épidemie de bronchiolite est en train de se tasser, on en voit actuellement beaucoup moins"

 

Des gestes de prévention simples permettent de se prémunir et d'éviter une contamination. Se laver les mains avec de l’eau et du savon après un passage aux toilettes. Un geste qui doit également être réalisé à plusieurs reprises au cours de la préparation des repas. Les mêmes précautions doivent être prises lorsqu’il faut s’occuper des nourrissons: avant et après le change des bébés et toujours avant et après leurs repas.

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité