Publicité

QUESTION D'ACTU

Mutuelle Générale de la Police

Les données de santé de 112 000 policiers piratées

Les données de santé de 112 000 policiers et leurs proches ont fuité sur Internet. Un acte malveillant est à l’origine de cette fuite.

Les données de santé de 112 000 policiers piratées scanrail/epictura

  • Publié 30.06.2016 à 07h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Comme un air de vengeance parmi les rangs de la police municipale. Une fuite massive de données de santé émanant de la Mutualité générale de la police a été détectée. Des informations concernant quelque 112 000 policiers et leurs proches ont été dévoilées sur Internet. A l’origine de cette bévue : un employé d’une société sous-traitante de la mutualité, qui aurait agi par esprit de représailles.

Les faits, relatés par RTL, se sont déroulés au début du mois de juin. Un employé d'une agence située à Limoges aurait décidé de copier le fichier des adhérents et de les télécharger sur le « cloud » de Google.

Sécurité des données

Sur cette plateforme de stockage des données personnelles, un simple mot de passe suffit pour enregistrer ses documents, puis y accéder partout. Si ces données ne sont pas directement accessibles, elles se retrouvent particulièrement vulnérables sur ce support.

L’homme aurait agi à la suite d’un différend professionnel ; en effet, il avait engagé une procédure contre son employeur aux Prud'hommes pour le non versement d'une prime.

La police se montre plutôt sereine face à l’événement et invite à ne pas s’emballer. Toutefois, il est à noter que la Mutualité a mis plus de trois semaines à se rendre compte de la fuite. Des questions émergent sur la sécurité qui entoure ces données.

Une enquête pour "détournement de données sensibles" a été ouverte le 23 juin après le dépôt de plainte de la présidente de la mutuelle au commissariat de Toulouse.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité