Publicité

QUESTION D'ACTU

Vaccin combiné

Un anticorps efficace contre Zika et la dengue

Un anticorps qui permet d’empêcher la dengue de se répandre dans l’organisme est aussi efficace contre Zika. Un vaccin combiné est envisageable, selon l’Institut Pasteur.

Un anticorps efficace contre Zika et la dengue PongMoji/epictura

  • Publié 23.06.2016 à 23h28
  • |
  • |
  • |
  • |


L’espoir d’un vaccin universel dengue-Zika serait-il en chemin ? Des travaux de l’Institut Pasteur et du CNRS, parus dans Nature, se montrent en tout cas encourageants. Ils mettent en évidence l’efficacité d’un anticorps contre le virus Zika et son cousin, la dengue.

Ces deux virus sont très proches dans la mesure où ils appartiennent à la famille des flavivirus, des virus à ARN transmis principalement par le moustique. D’ailleurs, les symptômes sont très similaires puisqu’ils se composent principalement d’un état grippal : forte fièvre accompagnée de maux de tête, douleurs articulaires, éruption cutanée. Dans le cas de Zika, toutefois, 80 % de la population infectée reste asymptomatique.

Une réponse accrue

Les chercheurs de l’Institut Pasteur avaient déjà identifié 4 anticorps efficaces contre la dengue. « Nous voulions voir si les anticorps isolés dans le cas de la dengue étaient capables de neutraliser d’autres virus de la famille des flavivirus, et Zika semblait être le meilleur candidat », développe Félix Rey, responsable du laboratoire de Virologie structurale à l’Institut. Son équipe a donc sélectionné deux anticorps et les a exposés au virus Zika. L’un d’entre eux a livré une réponse plus vive dans cette situation. Il a empêché la propagation de Zika aux autres cellules de l’organisme, bloquant ainsi l’infection.

Un vaccin préventif

C’est en analysant le mécanisme d’action de l’anticorps de manière plus précise qu’il est possible d’expliquer cette proximité « inattendue ». Il se fixe au même endroit de l’enveloppe des deux virus. Elle est similaire en raison de leur appartenance à la même famille.

Au vu de ces résultats, un vaccin préventif combiné semble à portée de main. Il pourrait s’avérer précieux pour les femmes enceintes, particulièrement exposées aux complications de Zika sur le développement du fœtus. Protéger la population permettrait également d’éviter les complications neurologiques – dont le syndrome de Guillain-Barré – observé chez certains malades. L’espoir est d’autant plus permis qu’un vaccin est déjà disponible contre la dengue et autorisé dans plusieurs pays endémiques.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité