Publicité

QUESTION D'ACTU

Au Brésil

Dengue : menace écartée pour les JO

Selon une technique de modélisation inédite élaborée par des chercheurs brésiliens, l’épidémie de dengue ne serait pas à craindre pour les J.O, malgré la flambée de cas.  

Dengue : menace écartée pour les JO Epictura/mrfiza

  • Publié 06.06.2016 à 13h32
  • |
  • |
  • |
  • |


1,5 million, c’est le nombre de personnes touchées par la dengue en 2015 au Brésil. Trois mois avant l’ouverture des Jeux Olympiques où 400 000 visiteurs étrangers sont attendus, beaucoup craignent une flambée de cas. Selon les derniers chiffres, une augmentation de 550% du nombre de cas a été enregistrée l’année dernière. 
Face à ses données et au scepticisme global, des chercheurs brésiliens tiennent à rassurer les plus inquiets. Dans une étude menée par le Pr Eduardo Massad et ses collaborateurs de l'Université de l'école médicale de São Paulo (FM-USP), des techniques de modélisation mathématiques sophistiquées ont souligné la faible probabilité de contracter le virus. 

En 2014, avant le lancement de la coupe du monde de football au Brésil où près de 600 000 visiteurs étaient attendus;  la forte influence faisait craindre une épidémie de dengue. Certains redoutaient que le virus touche des centaines, voire des milliers de supporters. Mais une étude épidémiologique inédite est venue contredire les pessimistes dans la communauté scientifique.
Le Pr Eduardo Massad et ses collaborateurs de l'Université de l'école médicale de São Paulo (FM-USP), tablaient, eux, sur un minimum probable de trois cas et un maximum de 59. Et ils ont vu juste, puisque seulement trois cas avaient été relevés.

 

Un maximum de 23 cas symptomatiques 

Dans leur article (1) publié dans la revue médicale BMC Infectious Diseases, les chercheurs l’assurent, 23 cas symptomatiques parmi les 400 000 étrangers sont attendus. Le modèle prévoit également un maximum de 206 infections asymptotiques (cas où les visiteurs sont piqués par des moustiques infectés mais ne contractent pas les symptômes associés).
Les flambées de dengue annuelles au Brésil se produisent généralement pendant la saison des pluies, lorsque le temps est plus chaud et que les moustiques prolifèrent beaucoup plus rapidement. Les flambées atteignent habituellement un pic en avril, avant de connaître une baisse en mai, lorsque les précipitations diminuent. 

 

(1)  « Le risque de dengue pour les visiteurs étrangers non immuns aux Jeux olympiques d'été de 2016 à Rio de Janeiro »

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité