Publicité

QUESTION D'ACTU

Opération internationale

Médicaments sur internet : gros coup de filet des douanes

Les douanes françaises viennent d'intercepter plus de 900 000 produits de santé illicites. Cette saisie est le fruit d'une vaste opération internationale.  

Médicaments sur internet : gros coup de filet des douanes rrraum/epictura

  • Publié 10.06.2016 à 16h22
  • |
  • |
  • |
  • |


La France a participé, du 30 mai au 7 juin, a une opération internationale nommée PANGEA IX visant à lutter contre la vente illicite de médicaments sur Internet. Une centaine de pays ont été impliqués dans la manœuvre qui était coordonnée par Interpol et l'Organisation Mondiale des Douanes. Cette opération a donné lieu à un grand nombre d'arrestations et de constats d'infractions dans le monde entier. Pendant une semaine, 961 192 produits de santé illicites et 1422 kg de produit de santé en vrac ont été saisis sur l'ensemble de l’Hexagone. 

Des médicaments détournés de leur usage

En France, l'opération a été menée par les services de police, de gendarmerie, de douane avec le concours des industries du médicament. Avant de lancer l'opération, une phase préparatoire a été conduite pour surveiller les différents sites internet illégaux. 

Ce sont principalement des médicaments illicites, ou détournés de leur usage pour être utilisés comme stupéfiants qui ont été trouvés, mais des dispositifs médicaux comme des préservatifs, tests de grossesses ou des bandelettes ont eux aussi été interceptés. D'après les services douaniers, la quantité saisie était proche de celle de l'année dernière durant la même opération, mais la variété des produits retrouvés est cette fois bien plus grande. 

24 enquêtes judiciaires ouvertes

Les trois quarts des produits saisis provenaient de l'Asie et principalement d'Inde. La majorité d'entre eux ont été interceptés a l'aéroport de Roissy, à la fois dans des valises et dans les bagages en soute. Selon les douanes, 24 enquêtes judiciaires ont été ouvertes sur différents médicaments, produits cosmétiques et substances dopantes interdits. 55 sites internets illégaux de vente de médicaments ont été identifiés au cours de l'opération et sept plateformes en ligne ont déjà fermé. Les autres sites internets ont été signalés aux pays étrangers qui les hébergent.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité