Publicité

QUESTION D'ACTU

Depuis janvier 2016

Zika : 460 cas importés en métropole

Entre le 1er janvier et le 9 juin 2016, 460 personnes de retour de zone de circulation du virus Zika ont été infectées, dont 10 femmes enceintes.

Zika :  460 cas importés en métropole taciophilip/epictura

  • Publié 10.06.2016 à 16h06
  • |
  • |
  • |
  • |


Le virus Zika est bel et bien arrivé en métropole. Au 9 juin 2016, l’infection par ce virus transmis par le moustique Aedes a été biologiquement confirmée chez 460 personnes revenant de zone de circulation du virus Zika, dont 10 femmes enceintes et 2 cas de complications neurologiques, selon le dernier bulletin épidémiologique.

Toutes ces personnes ont été infectées dans les régions touchées actuellement par l’épidémie. Selon le dernier point de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 60 pays d’Amérique du Sud et des Caraïbes recensent une transmission locale de ce virus.

L’un des derniers cas connus se trouve dans le Lot-et-Garonne. Au début de la semaine, l’Agence régionale de santé (ARS) Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes a en effet annoncé qu’un homme de retour de Martinique était infecté. Sa compagne, une femme enceinte, le serait également. Toutefois, l’ARS ne pourra confirmer ou infirmer ce cas suspect uniquement après avoir reçu les conclusions du Centre national des arbovirus de Marseille.


5 cas de transmission sexuelle

En outre, 5 cas d’infection par transmission sexuelle ont également été confirmés en métropole. L’un des ces cas a d’ailleurs fait l’objet d’une étude dans The Lancet parue cette semaine. Celle-ci révélait qu’un homme avait contaminé sa femme lors d’un rapport sexuel non protégé plus d’un mois après l’apparition des symptômes.

Cette découverte soutient ainsi les recommandations émises par l’OMS la semaine dernière. Celles-ci invitent les voyageurs de retour de zone de circulation du virus à avoir des rapports protégés, ou de choisir l’abstinence, durant au moins 8 semaines. Si l’homme présente des symptômes, l’abstinence ou l’utilisation de préservatifs devrait durer au moins 6 mois.

Pour les femmes en désir d’enfant et vivant dans les régions où sévit l’épidémie, l’OMS recommande depuis jeudi de reporter leur projet de grossesse tant que le virus circule, en raison des risques des risques de microcéphalie et autres lésions cérébrales irréversibles chez le fœtus.

Pour l’heure, le risque de propagation du virus Zika par le moustique tigre, aussi appelée Aedes albopictus, est faible. Mais le début de l’été et les températures élevées, notamment dans le Sud de la France, favorisent cette transmission. D’où l’importance d’éliminer les petits contenants dans les jardins, lieux de ponte favoris des femelles moustiques. La protection individuelle par le port de vêtements longs et l’application d’insecticides est, par ailleurs, le seul moyen efficace pour éviter les piqûres de moustique et Zika.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité