Publicité

QUESTION D'ACTU

Transmission sexuelle

Zika : une Française infectée par son conjoint

Une femme a été infectée lors d'un rapport sexuel par son conjoint plus d'un mois après leur retour en France et l'apparition des symptômes chez ce dernier. 

Zika : une Française infectée par son conjoint Moises Castillo/AP/SIPA

  • Publié 09.06.2016 à 13h25
  • |
  • |
  • |
  • |


Une femme a été infectée par le virus Zika par son conjoint 44 jours après que celui-ci ait été malade, révèle une équipe française du CHU d’Angers ce mercredi dans The Lancet. Selon les médecins, la transmission du virus par voie sexuelle aurait eu lieu plus d’un mois après leur retour de Martinique.

Le couple a voyagé dans les Antilles entre le mois de janvier et février dernier, soit au début de l’épidémie dans cette région du monde. Trois jours avant leur retour en France, l’homme de 61 ans présente une éruption cutanée, une conjonctivite, des douleurs articulaires mais pas de fièvre, les symptômes typiques d’une infection par le virus Zika. Sa femme, 60 ans, ne présente quant à elle aucun signe de la maladie.


Infectée plus d'un mois après son mari

Mais 40 jours plus tard, elle présente à son tour une éruption cutanée et se plaint de douleurs articulaires. Des prélèvements d’urines, de sang et de sperme sont alors réalisés la semaine suivante, soit 53 jours après l’apparition des symptômes chez l’homme, afin de confirmé biologiquement l’infection.

Les résultats de ces analyses révèlent que le virus Zika a disparu de l’organisme du mari, tandis qu’il est toujours présent dans les urines et le sang de la femme. Des examens complémentaires réalisés au 67ème jour confirment que le mari n’est plus contagieux. Le couple précise aux médecins qu’ils ont eu au moins un rapport sexuel non protégé par semaine depuis le retour.

Ainsi, les spécialistes estiment que la transmission du virus a eu lieu lors d’un rapport sexuel entre le 32ème et 41ème jour après le début des symptômes chez le sexagénaire du fait du délai d’incubation. Ils précisent qu’il est impossible qu’un moustique vecteur de Zika soit responsable de ce cas car le couple ne vit pas dans une région où l’insecte est implanté.


Des rapports protégés pendant 2 à 6 mois

Des travaux précédents ont mis en évidence la capacité du virus Zika à persister dans le sperme au moins 62 jours. Mais seul un cas de transmission sexuelle avait montré qu’un homme pouvait infecter son partenaire 19 jours après l’apparition des signes de l’infection.

Depuis la semaine dernière, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande aux voyageurs de retour des zones de circulation du virus d’avoir des rapports protégés, ou de choisir l’abstinence, durant au moins 8 semaines. Si l’homme présente des symptômes, l’abstinence ou l’utilisation de préservatifs devrait durer au moins 6 mois. Ces mêmes délais s’appliquent aux hommes et femmes ne souhaitant pas avoir d’enfant, avait alors souligné l’agence. Des recommandations renforcés par ces récents travaux français.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité