Publicité

QUESTION D'ACTU

Conjointe d'un patient infecté

Lot-et-Garonne : cas suspect de Zika chez une femme enceinte

La compagne du trentenaire infecté par le virus Zika lors d'un voyage en Martinique serait également touchée. La jeune femme est enceinte. 

Lot-et-Garonne : cas suspect de Zika chez une femme enceinte PongMoji/epictura

  • Publié 09.06.2016 à 16h56
  • |
  • |
  • |
  • |


La compagne du trentenaire infecté par le virus Zika dans le Lot-et-Garonne serait également contaminée. Un cas suspect inquiétant car la jeune femme est enceinte, selon l’Agence régionale de santé (ARS) d’Aquitaine contactée par Pourquoidocteur.

L’ARS a confirmé ce lundi qu’un homme domicilié sur la commune du Mas-d'Agenais ayant voyagé en Martinique était infecté. Il s'agit du 4ème cas dans le Lot-et-Garonne depuis janvier 2016. Sa compagne, elle aussi du voyage, est encore soumise à des examens. L’ARS ne pourra confirmer ou infirmer ce cas suspect uniquement après avoir reçu les conclusions du Centre national des arbovirus de Marseille.


Piqûre de moustique ou transmission sexuelle

Si l’infection est confirmée biologiquement, la future mère bénéficiera d’un suivi étroit par échographie pour détecter précocement une éventuelle microcéphalie, malformation congénitale provoquée par Zika. Pour l’heure, elle est suivie au centre hospitalier intercommunale de Marmande-Tonneins, a aprécisé l'ARS Aquitaine. 

La jeune femme a pu être infectée lors de son voyage par la piqûre du moustique Aedes, principal vecteur de ce virus. Son compagnon a également pu la contaminer lors d’un rapport sexuel non protégé. La possibilité d’une transmission locale était également soupçonnée car le moustique a été retrouvé à leur domicile.


Dix femmes enceintes infectées en métropole

Par mesure de précaution, une opération de démoustication dans un rayon de 200 mètres autour de son domicile a alors eu lieu ce mardi. Une cinquantaine de riverains ont également été sensibilisés et appelés à agir contre la propagation de l’insecte en éliminant tous les contenants capables de retenir l’eau, lieux favoris de ponte pour les femelles.

Une seconde intervention pourrait également être mise en place au début de la semaine prochaine pour éliminer les éventuels moustiques vivants encore porteurs du virus .

En métropole au 2 juin 2016, une infection par Zika a été diagnostiquée chez 425 personnes revenant de zone de circulation du virus, dont 10 femmes enceintes et 2 cas de complications neurologiques. Cinq cas d’infection à Zika virus par transmission sexuelle ont également été confirmés en métropole.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité