Publicité

QUESTION D'ACTU

Enquête de santé publique

Près d'un Américain sur trois est obèse

Les Américains étaient 30,4 % à se déclarer être obèses en 2015, lors d’une enquête du CDC. Un chiffre en hausse qui s’accompagne d’une augmentation du nombre de diabétiques.

Près d'un Américain sur trois est obèse Emilio Labrador/Flickr

  • Publié 26.05.2016 à 13h11
  • |
  • |
  • |
  • |


L’épidémie d’obésité continue de progresser aux États-Unis, et pèse sur l’état de santé de la population. Le CDC, l’agence gouvernementale de santé publique américaine, publie son enquête nationale réalisée en 2015. Et les chiffres ne sont pas bons. Les résultats montrent que 30,4 % de la population se déclare obèse, soit 0,5 % de plus qu’en 2014.

Une hausse relativement faible, mais qui s’inscrit dans une tendance constante depuis 1997, quand cette étude annuelle a été mise en place. A cette époque, ils n'étaient que 19,4 %.

 



Évolution du taux d'obésité aux États-Unis (2015 National Health Interview Survey, CDC)

 

« Ce n’est pas une bonne tendance, explique Brian Ward, statisticien au CDC, et l’un des rédacteurs du rapport. Mais ce n’est pas quelque chose d’inattendu. » Une étude datant de 2012, la National Health and Nutrition Survey, reposant sur les mesures de taille et de poids de 9 000 américains, avait en effet déjà révélé que 34,9 % des plus de 20 ans étaient obèses. Ici, les résultats ont été obtenus par une enquête de plus de 100 000 interrogatoires de personnes de plus de 20 ans, et l’écart peut s’expliquer par le fait que les personnes interrogées ont souvent tendance à se rajouter quelques centimètres, et à s’ôter quelques kilos, brouillant ainsi le calcul de l'indice de masse corporelle (IMC) d’après les statisticiens.

Le diabète, fidèle allié

Si la tranche d’âge des 20-39 ans est moins grosse que la moyenne (26,5 %), ce sont les 40-59 ans qui inquiètent le plus. Ils sont 34, 6 % à se déclarer obèses. « Ce sont ceux chez qui on observe l’essentiel des effets de l’obésité sur la morbidité et la mortalité liée au diabète, sur les morts prématurées résultant de maladies cardio-vasculaires et de plus en plus sur les cancers », explique Michael Long, chercheur à l’école de santé publique de l’université George Washington.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Le nombre d’Américains interrogés déclarant souffrir de diabète est justement en hausse, de 9,1 % des plus de 18 ans en 2014 à 9,5 % en 2015. Dans une évolution similaire à celle de l’obésité, il croît depuis 1997. Seulement 5,1 % des Américains étaient alors diabétiques.

 


Evolution du taux de diabète aux Etats-Unis (2015 National Health Interview Survey, CDC)

Plus d’assurés, moins de fumeurs

« Nous avons quand même observé quelques éléments positifs », rassure Brian Ward. L’enquête a en effet révélé que l’accès aux soins des Américains est meilleur, suite à la mise en place d’Obamacare. Le nombre de personnes sans assurance santé a chuté de 14,4 % en 2013 à 9,1 % en 2015, soit une baisse de plus d’un tiers.

La cigarette fait également de moins en moins d’adeptes. Les fumeurs représentaient un quart de la population en 1997, et seulement 15 % en 2015. Mieux encore, ils sont presque 2 % moins nombreux qu’en 2014. De bons résultats qui pourraient servir d’exemple en France, où 32 % des 15-85 ans fument, d’après Tabac info service.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité