Publicité

QUESTION D'ACTU

Syndrome de Guillain-Barré

Zika : un homme de 84 ans décède en Martinique

La Martinique a déclaré un premier décès lié au virus Zika. Un homme âgé a développé un syndrome de Guillain-Barré, complication neurologique sévère.

Zika : un homme de 84 ans décède en Martinique IAEA Imagebank/Flickr

  • Publié 21.05.2016 à 19h35
  • |
  • |
  • |
  • |


L’épidémie de virus Zika aux Antilles prend un tour dramatique. Après avoir annoncé son premier cas de microcéphalie, la Martinique a déclaré un premier décès. L’homme, âgé de 84 ans, était hospitalisé depuis plus d’une semaine à cause d’un syndrome de Guillain-Barré. Cette complication neurologique est associée au virus transmis par le moustique.

19 syndromes de Guillain-Barré

Dans un communiqué, l’Agence régionale de santé (ARS) de Martinique précise que l’équipe du CHU de l’île s’est réunie afin de confirmer le lien entre le décès et l’infection. De fait, il était « hospitalisé depuis une dizaine de jours en réanimation ». Les médecins ont confirmé le rôle de Zika dans le décès. En effet, le virus peut provoquer un syndrome de Guillain-Barré, qui se manifeste par une atteinte des nerfs périphériques et une paralysie progressive.

Au total, 19 cas ont été signalés en Martinique depuis le début de l’épidémie, ainsi que trois autres complications neurologiques sévères. Ces cas restent donc rares au vu du rythme soutenu des nouvelles infections : plus de 25 600 cas ont été relevés rien qu’en Martinique.



1 200 bébés microcéphales

Le virus Zika se montre tout aussi virulent dans les autres régions du monde. Au Brésil, trois décès ont été notifiés chez des patients adultes. Les Etats-Unis ont également une victime à déplorer. Les cas de microcéphalie sont sensiblement plus nombreux : plus de 1 200 bébés sont touchés au Brésil et deux en Martinique.

Aucun médicament ni vaccin n’existent contre Zika. Les autorités recommandent aux habitants des zones infestées et aux voyageurs d’adopter des mesures de prévention, par la destruction des gîtes de reproduction (eaux stagnantes) et en se protégeant des piqûres par le port de vêtements longs et l’utilisation de répulsifs.

La souche asiatique présente au Cap Vert

Le virus Zika a traversé l’Atlantique vers le continent africain. Au Cap Vert, archipel situé au large du Sénégal, 7 000 cas suspects ont été signalés. La souche prélevée chez ces malades a été séquencée par l’Institut Pasteur à Dakar (Sénégal). Il ne s’agit pas de celle qui provient d’Afrique, mais bien que la souche asiatique qui circule actuellement au Brésil et en Amérique latine. « Cette information va aider les pays africains à ré-évaluer leur niveau de risque, à adapter et augmenter leur niveau de préparation », a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS en Afrique lors d’une conférence de presse à Genève (Suisse).

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité