Publicité

QUESTION D'ACTU

Inflammation, choc allergique

Color Me Rad : les poudres colorées font polémique

Phénomène aux Etats-Unis, les courses colorées arrivent en France. Dangereuses pour certaines, selon des chercheurs, les poudres utilisées sont sans danger pour les organisateurs.

Color Me Rad : les poudres colorées font polémique

  • Publié 04.04.2016 à 18h11
  • |
  • |
  • |
  • |


Lancée en 2012 aux Etats-Unis, la « Color Me Rad » est une course de 5 km, inspirée de la fête nationale indienne la « Holi ». Le concept est simple : à chaque kilomètre, les participants traversent les « Color Stations » où des bénévoles les colorent de la tête aux pieds à l’aide de poudre. « A l’arrivée, préparez-vous à une explosion multicolore », préviennent les organisateurs français sur leur site Internet. Les prochaines dates prévues dans l'Hexagone sont le10 avril à Montpellier, le 8 mai à Lyon et le 22 mai à Rennes.  Et alors que les inscriptions s'accumulent, des scientifiques alertent sur les risques potentiels de certaines de ces courses.  

Les pompiers d’Ille-et-Vilaine (35) ont en effet demandé à deux élèves chercheurs de l’Ecole nationale supérieure de chimie de Rennes (ENSCR) de mener une étude sur les risques d’inflammation et d’explosion des poussières générées par la fécule de maïs colorée utilisée lors de ces manifestations, ainsi que sur leur nocivité pour la santé.
Pour justifier leur inquiétude, ils rappellent le dramatique accident survenu dans un parc aquatique à Taïwan le 27 juin dernier. Ce jour-là, une poudre colorante propagée sur la foule s’était enflammée, faisant 14 morts et près de 500 brûlés.
 

Des risques d'incendie et pour la peau 

Et les travaux des jeunes scientifiques bretons concluent que certaines poussières colorées peuvent bel et bien présenter un danger dans des cas bien spécifiques. « Au contact d’une source d’énergie, telle que la sonorisation électrique ou des feux pyrotechniques dans le cadre d’un festival, la propagation d’une flamme dans le nuage de particules dispersées dans l’air peut provoquer l’inflammation voire l’explosion des poussières », écrivant Paola Martin et Da Shi dans leurs conclusions reprises largement par les médias.

Par ailleurs, les deux étudiants affirment que la fécule de maïs peut causer « une irritation cutanée comme l’eczéma ou l’urticaire, voire un choc allergique ». Ces poudres colorées pourraient aussi causer « d’importants problèmes respiratoires dus à l’inhalation de particules fines ». Sans remettre en cause l’utilisation de ces produits, les deux élèves recommandent donc « le port de lunettes de protection et de masques anti-poussières » pour les participants. Et « ces poudres doivent être utilisées en extérieur et être tenues éloignées des sources d’inflammation potentielles », avertissent-ils.

Pas la même poudre selon les organisateurs 

Des précautions inutiles selon les organisateurs français. Sur leur page Facebook, ils affirment que la poudre qu'ils utilisent sur leur course n’est pas nocive. Ils soutiennent qu'elle a été certifiée par des analyses menées par des organismes professionnels. Deux tests auraient été commandés par leur soins. 

D'abord des tests CNPP (contre inflammabilité / explosion) par l'organisme de référence en France sur la prévention et la maîtrise des risques. « Ces tests établis par des experts démontrent de façon catégorique que la poudre utilisée par nos soins ne présente aucun risque d’inflammabilité ou d’explosion », écrivent-ils.
Mais aussi des tests SGS (toxicité), établis par SGS Laboratories, « qui prouvent également que le produit est considéré comme sans danger ».

Enfin, ils insistent sur le fait que la poudre utilisée pendant leurs courses, la « Color Me Rad 5k » (importée d’Inde, constituée de fécule de maïs et utilisée par les hindous depuis des décennies à l’occasion de la fête de la Holi) est garantie « non allergène, non inflammable et sans risque pour l’environnement. Les études menées par ces étudiants ont été effectuées sur une poudre fabriquée par un fournisseur avec qui nous ne travaillons pas », concluent-ils.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité