Publicité

QUESTION D'ACTU

Rapport "Action on Sugar"

Starbucks et Costa : jusqu'à 25 cuillères de sucre par boisson

Une association britannique dénonce les quantités de sucre « dangereusement » élevées, présentes dans certaines boissons des grandes chaînes de café.

 Starbucks et Costa : jusqu'à 25 cuillères de sucre par boisson Steve Meddle/REX Shutte/SIPA

  • Publié 21.02.2016 à 21h39
  • |
  • |
  • |
  • |


Attention, boisson très sucrée. L’association britannique Action on Sugar a publié un rapport qui révèle des taux de sucre « dangereusement » élevés dans certaines boissons chaudes aromatisées, distribuées par les chaînes de café Starbucks et Costa.

Pire qu'un Coca

En effet, parmi les 131 boissons analysées par l'association, bon nombre se sont révélées plus sucrées que le Coca-Cola. Ainsi, 98 % contenaient assez de sucre pour mériter une étiquette rouge - au Royaume-Uni, cet étiquetage a vocation à alerter les consommateurs sur un produit dont il faut limiter l’usage en raison de sa nocivité.

Parmi les produits ciblés par le rapport, on trouve le Hot Mulled Fruit grand format de Starbucks, à base de fruits cuits (raisins, orange, cannelle), auxquels sont ajoutées 25 cuillères à café de sucre – soit trois fois l’apport journalier de sucre recommandé.

« C'est encore un autre exemple de la quantité scandaleuse de sucre ajouté dans notre nourriture et nos boissons, a dénoncé Graham MacGregor, le président de l'association. Pas étonnant que nous ayons le taux le plus élevé d'obésité en Europe ».

Promesses d'action

Immédiatement, les deux entreprises visées ont réagi en promettant de remédier à cette situation et de servir des boissons plus saines. Une porte-parole de Starbucks a ainsi indiqué que la chaîne de cafés s'était engagée cette année à « réduire le sucre ajouté dans les boissons les plus riches de 25% d'ici la fin 2020 ».

De son côté, le responsable de la communication de la chaîne Costa, Kerry Parkin, a affirmé que son entreprise avait pris « des mesures importantes pour réduire la teneur en sucre » de sa gamme et qu'elle comptait « continuer à améliorer l'équilibre » nutritionnel des produits.

Des déclarations de bonnes intentions qui n’ont pas suffi à rassurer l’association. L’un des chercheurs a ainsi appelé à une action « immédiate » et non ultérieure. Il recommande ainsi d'améliorer l’étiquetage et de ne plus vendre de boissons XXL.

Une étude publiée en janvier dans le Lancet Diabetes & Endocrinology a montré que réduire graduellement de 40 % la quantité de sucres libres dans les boissons et sodas sur une période de cinq ans permettrait d’éviter 1,5 million de cas d’obésité et de surpoids, et 300 000 cas de diabète de type 2, au Royaume-Uni

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité