Publicité

QUESTION D'ACTU

Alcool, tabac, drogues...

Adolescents : regarder des clips expose à des conduites addictives

Les adolescents sont plus exposés aux clips musicaux qui louent les mérites de l'alcool et du tabac que les adultes. Un problème de santé publique selon les experts.

Adolescents : regarder des clips expose à des conduites addictives    Capture d'écran Youtube

  • Publié 15.01.2016 à 12h23
  • |
  • |
  • |
  • |


Une plage de sable blanc, une table recouverte de bouteilles, des jeunes mannequins qui se trémoussent au son de musique endiablée…

Cette scène paradisiaque est typique de nombreux clips musicaux qui font fureur auprès des adolescents. Problème : ces vidéos présentent le fait de fumer et de boire de l’alcool comme quelque chose de très positif.

Les professionnels de santé s’inquiètent d’ailleurs, depuis plusieurs années, de l’effet que ces clips peuvent avoir sur la santé des ados, arguant qu’ils sont incités à reproduire ces conduites addictives, pour imiter leurs idoles. Toutefois, aucune étude n’avait jusqu’ici quantifié l’étendue des dégâts.

 

Quatre fois plus exposés

C’est ce qu’a fait une équipe de chercheurs britanniques en passant en revue 32 clips parmi les plus populaires du top 40 des singles en Grande-Bretagne, entre Novembre 2013 et Janvier 2014. Leurs travaux sont publiés dans le Journal of Epidemiology and Community Health.

Ils ont notamment divisé chacune des vidéos en séquences de 10 secondes, et évalué le nombre d’images représentant de l’alcool ou du tabac, dans chacune d’entre elles.

Ils se sont aussi intéressés aux résultats de deux questionnaires auxquels plus de 2000 adolescents de 11 à 18 ans, et plus de 2 200 adultes ont répondu. Ces deux enquêtes indiquent que 6 % des adultes et 22 % des adolescents avaient regardé les 32 vidéos.

Ce visionnage a ensuite été associé au nombre d’images montrant les chanteurs en pleine consommation d’alcool et de tabac. D'après les chercheurs, ces analyses mettent en évidence que les adolescents, parce qu'ils sont beaucoup plus nombreux à regarder ces vidéos, sont jusqu'à quatre fois plus exposés à des images de consommation d'alcool et de tabac que les adultes.

 

Beyoncé et Pitbull

Top 3 des vidéos les plus « nocives » en la matière : Blurred lines, le clip du chanteur Robin Thicke, qui avait déjà fait polémique en raison de ses connotations sexistes, mais aussi Timber, du chanteur Pitbull, et Drunk in Love de Beyoncé.

Les chercheurs estiment que la promotion des conduites addictives portée par ces clips est un réel problème sanitaire, qui pourrait causer préjudice à la santé de nombreux adolescents exposés chaque année à des milliers d'images vantant les mérites de l'alcool, du tabac, voire des drogues. En conséquence, ils appellent à une meilleure régulation des clips postés sur le Web.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité