Publicité

QUESTION D'ACTU

Autorisation de l'ANSM

Cécité : un implant français testé dans la rétinite pigmentaire

Un nouvel implant rétinien produit par une biotech française va être testé. Il vise à redonner la vision à des malades atteints de rétinite pigmentaire.

Cécité : un implant français testé dans la rétinite pigmentaire Rex Features/REX/SIPA

  • Publié 04.01.2016 à 15h19
  • |
  • |
  • |
  • |


Bonne nouvelle pour les personnes atteintes de cécité. La société française Pixium Vision qui développe des systèmes innovants pour redonner la vue à ces personnes, vient d’obtenir une autorisation de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM) de démarrer un essai clinique avec son nouveau système de restauration de la vision (SRV), baptisé IRIS® II.

Ce dispositif est muni d’un implant épi-rétinien, composé de 150 électrodes qui peuvent être explantées en cas de problème, sans dommages pour la rétine. Il est aussi doté d’une caméra intelligente qui fonctionne comme l’œil humain et visualise l’ensemble des évènements nouveaux qui arrivent au regard de l’individu.

 

Rétinopathie pigmentaire

Le SRV IRIS II s’adresse aux individus touchés par une rétinopathie pigmentaire, comme la dystrophie des cônes et bâtonnets ou encore la choroïdérémie, des pathologies provoquant une restriction progressive du champ visuel. Dix patients porteurs du dispositif IRIS® II seront suivis sur une période de 18 mois afin de mesurer l'efficacité de ce nouveau système de vision.

Cette innovation s’inscrit dans la lignée de l’essai clinique IRIS I, qui s’appuyait sur un implant similaire, mais muni « seulement » de 49 électrodes. Celui-ci avait donné des résultats très positifs et plusieurs patients en Europe avaient été implantés.

 

Sur le marché européen

L’essai IRIS 2 a déjà démarré dans plusieurs centres en Europe et jusqu’à présent, il donne lieu à des résultats concluants que IRIS I. Dans un communiqué, Pixium Vision explique que les patients supportent bien leur implant et ont déjà constaté des améliorations de leurs perceptions visuelles.

La société a également déposé un dossier afin d’obtenir le marquage CE, conformément aux normes européennes, qui lui permettra de commercialiser le dispositif au cours de l’année 2016.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité