Publicité

QUESTION D'ACTU

Haut conseil à la santé publique

Zika : le moustique tigre menace la métropole

Deux cas de maladie Zika ont été détectés en Guyane et en Martinique. Une pathologie émergente qui pourrait apparaître en métropole.

Zika : le moustique tigre menace la métropole Noriaki Sasaki/AP/SIPA

  • Publié 21.12.2015 à 18h46
  • |
  • |
  • |
  • |


Le virus Zika est apparu en Martinique et en Guyane, a alerté la Direction générale de la santé (DGS) ce samedi. Deux personnes ont été contaminées par ce virus impliqué dans une épidémie au Brésil.

Ces premiers cas étaient déjà pressentis. En effet, en juillet dernier, le Haut Conseil à la santé publique (HCSP) estimait que « les conditions pour une transmission autochtone du virus Zika sont réunies dans les départements français d’Amérique ».

De fait, le moustique vecteur du virus au Brésil est présent dans les Antilles françaises et en Guyane. Par ailleurs, les flux de voyageurs entre les départements français d’Amérique rendent probable l’entrée d’une personne contaminée qui pourrait être à l’origine d’une transmission locale.


Un risque réel en métropole

Par ailleurs, avec plus de 2 millions et demi de passagers aériens entre la France et les départements français d’Amérique, l’entrée du virus en métropole est « réel », selon le HCSP.
« Le moustique Aedes albopictus (moutique tigre, ndlr), est un vecteur démontré des virus de la dengue, du chikungunya et du lignage africain du virus Zika et il est compétent pour le lignage asiatique.
Il est implanté en métropole depuis 2004 et s’y étend », indique le Haut conseil dans son rapport de juillet 2015. A ce jour, l’espèce est implantée dans 30 départements métropolitains, en particulier dans le sud. Mais les départements au dessus de la Loire ne sont pas épargnés : le moustique a été repéré dans le Val-de-Marne en région parisienne ainsi qu’en Alsace.


Source : Portail de signalement du moustique tigre 


A l’heure actuelle, il n’existe pas d’antiviral ou de vaccin pour lutter contre la propagation de ce virus. Il faut alors s’attaquer au vecteur : le moustique tigre. Pour éviter la prolifération de celui-ci, il faut vider régulièrement voire éliminer les coupelles sous les pots de fleurs et les vases. Tous les récipients à l’extérieur doivent être retournés afin d’éviter que de l’eau s’accumule. Dans les bassins, l’ajout de poisson peut être une bonne solution car ils mangent les larves de moustiques.

La prévention passe également par la protection contre les piqûres : port de vêtements longs, répulsifs et moustiquaire aux fenêtres font partie des recommandations.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité