Publicité

QUESTION D'ACTU

Les villes d’Europe sont encore trop polluées


  • Publié 01.01.2040 à 00h00
  • |
  • |
  • |
  • |


 Décidemment il ne fait pas bon vivre en ville : le dernier rapport de l’Agence Européenne pour l’environnement est assez alarmant !

Si vous habitez dans une ville européenne , vous n’y échapperez pas : jusqu’à 95% des citadins respirent un air pollué essentiellement par les particules fines. Conséquences :  notre espérance de vie serait réduite de 2 ans dans les villes et les régions les plus polluées. Tel est le triste bilan que vient de faire l’agence européenne. Ainsi malgré les lois et quelques succès, il reste quand même beaucoup à faire.

 

Qu’est ce qui est le plus toxique dans l’air des villes ?

Rien de bien nouveau :le risque sanitaire le plus grave est lié à la concentration en particules fines, comme je vous le disais. Elles sont émises essentiellement par la circulation automobile, les véhicules diésel , mais aussi par les usines et les centrales qui fonctionnent au charbon ainsi que par les chauffages au bois .

 

Mais que font ces particules fines dans notre organisme ?

Ces particules sont minuscules, inférieures à 10 micromètres! C'est pourquoi elles pénètrent dans certaines parties sensibles du système respiratoire et peuvent entraîner des pathologies respiratoires, pouvant aller jusqu’au cancer du poumon, mais aussi des pathologies cardiaques. Les personnes souffrant déjà d'asthme, de maladie cardio-vasculaire ou respiratoire sont particulièrement vulnérables. On a constaté que le nombre de personnes atteintes de ces affections admises en urgence dans les hôpitaux, augmente les jours de pic de pollution.

 

Est ce qu’il y a des villes d’Europe plus polluées que d’autres ?

Ce sont les centres urbains et industriels d'Europe centrale et orientale, mais aussi de l'est de la France ou du nord de l'Italie qui sont les plus exposés. Mais Paris n’est pas le meilleur élève : en 2011 les Parisiens ont été exposés à ces particules à des niveaux largement supérieurs aux limites préconisées par l’OMS.  Idem pour Lyon, Nice, Toulon ou Lille.  Mais il n'y a pas que les particules fines,  il y a aussi l’ozone, dont les taux dans l’air des villes est bien souvent trop élevé... Il y a donc vraiment urgence à faire encore plus que que ce qui a déjà été réalisé !

 

 

Référence :

Air quality in Europe — 2012 report

lien : http://www.eea.europa.eu/publications/air-quality-in-europe-2012

 

 

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité