Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude sur 725 personnes

Famille : le préféré de la fratrie plus à risque de dépression

Dans la famille, l'harmonie est préférable. Le favoritisme accroît les tensions. Mais le préféré serait aussi plus à risque de présenter des signes de dépression.

Famille : le préféré de la fratrie plus à risque de dépression SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 09.11.2015 à 13h18
  • |
  • |
  • |
  • |


La famille, c’est un peu comme Dallas : un univers impitoyable. Combien de fratries se sont disputées l’amour de leur mère ? Mais les délaissés pourront se rassurer : être le préféré n’est pas une garantie de bien-être pour plus tard. Au contraire, les enfants très proches de leur maman présentent davantage de symptômes de dépression, conclut une étude parue dans le Journal of Gerontology: Social Sciences.

725 adultes, membres de 309 familles, ont pris part à cette étude. Les mères de famille étaient âgées de 65 à 75 ans. Pour mesurer le favoritisme ou l'opposé, les chercheurs de l’université Purdue (West Lafayette, Indiana, Etats-Unis) ont utilisé 4 critères : la proximité émotionnelle, le conflit avec la génitrice, la fierté ou la déception.

« Ceux qui pensent être les plus proches émotionnellement de leur mère en paient le prix », souligne Jill Suitor, qui co-signe cette étude. En effet, ces adultes signalent davantage de symptômes dépressifs que la moyenne. Une pression exacerbée qui proviendrait de tensions entre les membres de la fratrie, selon les auteurs, mais aussi par le sentiment de devoir prendre soin d’une parente âgée. Sans surprise, la dépression est aussi plus présente chez les enfants en conflit avec leur maman ou qui pensent être une source de déception à ses yeux.

Autre résultat intéressant : les familles afro-américaines sont particulièrement touchées par ces états d’âme… particulièrement lorsque la déception entre en cause.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité