Publicité

QUESTION D'ACTU

Campagne vidéo

Ordre des médecins : un spot TV pour susciter les vocations

VIDEO - L'Ordre des Médecins lance une nouvelle campagne télévisée qui vise à renforcer la fierté de l'exercice médical. Une démarche accueillie diversement.

Ordre des médecins : un spot TV pour susciter les vocations Capture d'écran du spot de l'Ordre des Médecins

  • Publié 02.10.2015 à 12h26
  • |
  • |
  • |
  • |


L’Ordre des médecins se paie un spot télévisé. A compter de ce 2 octobre, une vidéo de 30 secondes est diffusée sur les chaînes de France Télévisions et celles d’informations en continu. Une version longue est également disponible sur Internet. « Médecins, notre engagement, c’est pour la vie », conclut le message vidéo. Sur les réseaux sociaux, cette campagne est appréciée diversement par les médecins.

La campagne de l’Ordre des médecins se décline sur les différents médias. A la télévision et sur Internet, ce spot sera diffusé sous ses deux versions. Des photographies seront également diffusées dans la presse quotidienne et magazine. Le Conseil l’assume, il veut véhiculer « un message de fierté », qui représente l’exercice quotidien et « les valeurs exprimées par le serment d’Hippocrate. » Et effectivement, pendant une minute trente, les différents éléments du serment en question sont égrenés par les différents acteurs.

Regardez la vidéo :

 

A première vue, les réseaux sociaux sont plutôt élogieux vis-à-vis de cette initiative.

 

 

 

 

Une dépense jugée superflue

Mais à vouloir bien faire, l’Ordre des médecins s’attire une volée de bois vert de la part de médecins-twittos. Jean-Jacques Fraslin, médecin généraliste en Loire-Atlantique, se montre particulièrement acerbe sur les dépenses consenties par le CNOM. La campagne a coûté 1 million d'euros.

 

 

  

 

Plusieurs approximations

Un autre médecin pointe, non sans malice, deux erreurs dans ce clip. Au bout de 20 secondes de film, un médecin ausculte une jeune fille… mais passe le stéthoscope par-dessus le tee-shirt. Ces mêmes gestes qui avaient valu une suspension d’exercice à un médecin roumain exerçant dans le Morbihan.

Autre erreur, qui aurait de lourdes conséquences si elle était survenue dans un vrai bloc opératoire : un chirurgie opère… et porte son masque sous le nez. La protection du patient est donc très limitée.

 

 

Dernière critique, une représentation jugée sexiste par certains et notamment celles et ceux  qui militent pour plus de femmes au bloc opératoire : le médecin pédiatre représenté dans le clip est du sexe féminin. En revanche, les chirurgiens qui interviennent à divers moments sont tous… des hommes !

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité