Publicité

QUESTION D'ACTU

7,4 milliards d'euros en 2015

Assurance maladie : Marisol Touraine confirme l'augmentation du déficit

Le déficit de la Sécurité sociale sera inférieur à 13 milliards cette année et ramené sous 10 milliards en 2016, selon Marisol Touraine. Mauvaise perspective en revanche pour la branche maladie. 

Assurance maladie : Marisol Touraine confirme l'augmentation du déficit ROBERT ALAIN/CHAMUSSY/SIPA

  • Publié 24.09.2015 à 11h52
  • |
  • |
  • |
  • |


Face au déficit de la Sécurité sociale souvent qualifié d'« abyssal », Marisol Touraine est ambitieuse. « L'objectif, pour l'année prochaine, c'est d'aller en dessous de cette barre symbolique des 10 milliards », a déclaré ce jeudi sur Europe1 la ministre de la Santé. C'est à la mi-journée qu'elle doit dévoiler son projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2016 à la Commission des comptes, et elle a annoncé dès ce matin quelques bonnes nouvelles. Elle a confirmé ainsi que la branche vieillesse du régime général sera « en léger excédent pour la première fois depuis 2004 ». En 2012, « quand je suis arrivée, le déficit était de 21 milliards », a rappelé Marisol Touraine. « Il est un peu inférieur à 13 milliards cette année, c'est-à-dire que nous l'avons réduit de 40 % », s'est-elle félicitée.

Des efforts importants sur la santé

Un optimisme de courte durée lorsqu'elle a été interrogée sur le déficit de la branche maladie, qui se creuserait encore, à 7,4 milliards en 2015. C'est 500 millions d'euros de plus que prévu par la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015, après avoir atteint 6,5 milliards d'euros en 2014. A ce sujet, la ministre a tenté de se défendre en répondant que des « efforts importants seront réalisés par tout le système de santé, mais pas par les Français. Depuis 2012, j'ai une ligne de conduite : pas de déremboursement, pas de franchise supplémentaire », a-t-elle souligné. 
Pour rasssurer encore les Français, elle a conclu : « En 2012, les Français sortaient de leur poche pour payer eux-mêmes leurs dépenses de santé sans être remboursés de 9,1 % de leurs dépenses. Aujourd’hui, ce chiffre est à 8,5 %. Concrètement, c'est du pouvoir d'achat en plus pour nos concitoyens ».

Face à ces déclarations, une question se pose : sur qui va donc peser l'effort à venir ? Les pistes pour faire économiser 3,4 milliards d'euros à l'assurance maladie devraient notamment mettre à contribution les médecins (prescriptions de soins et de médicaments), d'après le rapport sur les charges et produits de l'Assurance maladie pour 2016 publié en juillet. Les grandes lignes de ce document annuel sont en effet souvent reprises par les différents ministères (Santé et Budget) lors de l'élaboration du PLFSS. 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité