Publicité

QUESTION D'ACTU

Régime général

Assurance maladie : les dépenses de soins augmentent de 2,5 % en 2014

Dans un rapport, l'assurance maladie indique que les dépenses de soins du régime général en 2014 ont été plus importantes qu’en 2013. Elle note une hausse de 2,5 % sur le premier semestre 2014.

Assurance maladie : les dépenses de soins augmentent de 2,5 % en 2014 SERGE POUZET

  • Publié 22.07.2014 à 12h43
  • |
  • |
  • |
  • |


« Les remboursements de soins du régime général de l'assurance maladie ont progressé de 2,5 % au premier semestre 2014, en comparaison de la même période de l'année 2013. » C'est ce qu'affirme ce lundi un document publié par la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam). De plus, sur les douze derniers mois analysés par la Cnam (jusqu'à fin juin 2014), ces dépenses affichent une progression de 2,1 % par rapport aux douze mois précédents.


Une médecine de ville onéreuse
En détail, les soins de ville sont les principaux responsables de ces dépenses puisqu’ils représentent à eux seuls environ 45 % des dépenses de l'assurance maladie. Ils ont augmenté de 2,8 % fin juin 2014, comparé à 2013 (2,4 % en rythme annuel). La médecine générale coûte elle aussi plus cher qu'en 2013 (+3,2 %), ainsi que les soins spécialisés (+2,6 %), et les soins dentaires (+0,4 %).
En revanche, le remboursement des médicaments connaît « une évolution modérée » selon la Cnam, puisque les dépenses s’élèvent à +2 % sur le premier semestre et +0,2 % sur un an.
Concernant les centres de santé, les versements aux hôpitaux ont progressé de 1,5 % sur les six premiers mois de 2014 pour le secteur public et de 3,2 % pour le secteur privé. Les établissements médico-sociaux ont quant à eux généré des dépenses supplémentaires de 3,9 %.


La déficit de la Sécurité sociale continue de se creuser
Des chiffres inquiétants, car cette hausse récente de dépenses de l'assurance maladie se déroule dans un contexte des plus tendus pour la Sécurité sociale française. En effet, en janvier 2013, des calculs effectués par le Haut Conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM) annonçait que le déficit de l’assurance maladie pourrait atteindre 41 milliards d’euros en 2040, et 49 milliards en 2060 si elle continuait dans cette voie.
Pour tenter d'éviter ce scénario, le HCAAM préconisait des coupes claires dans le budget : augmentation des prélèvements sociaux, accroissement des déremboursements…

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité