Publicité

QUESTION D'ACTU

1ère journée mondiale

Don de moelle osseuse : un registre de 25 millions de volontaires

Pour la 1ère journée mondiale du don de moelle osseuse, 73 registres de donneurs s’associent le même jour pour sensibiliser le grand public. 

Don de moelle osseuse : un registre de 25 millions de volontaires DURAND FLORENCE/SIPA

  • Publié 18.09.2015 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Pour mettre en lumière la solidarité internationale existant entre les registres de donneurs à travers le monde, la World Marrow Donor Association (1), association internationale réunissant l’ensemble des registres nationaux impliqués dans le don de moelle osseuse et le don de sang de cordon, lance samedi 19 septembre la Journée mondiale du don de moelle osseuse. Cette première édition est soutenue en France par l’Agence de la biomédecine.

73 registres associés le même jour

Ce samedi,  73 registres de donneurs vont s’associer à travers le monde, pour sensibiliser le grand public au don de moelle osseuse et l’encourager à rejoindre les 25 millions de donneurs déjà inscrits. « Car chaque nouveau donneur, où qu’il soit dans le monde, compte et représente une chance supplémentaire de greffe », rappelle l'Agence de la biomédecine dans un communiqué de presse.
En France, 240 000 volontaires au don de moelle osseuse, également appelés « Veilleurs de Vie », sont déjà inscrits sur le registre de l’Agence.

Une aide précieuse pour les médecins puisque la tâche pour trouver un donneur reste difficile. Elle consiste pour les praticiens, de toutes nationalités, à rechercher sur l’ensemble des registres interconnectés des donneurs présentant la meilleure compatibilité avec leurs patients, afin de pouvoir réaliser la greffe qui leur sauvera peut-être la vie.

 

 

Le transport du greffon 

Résultat, l’interconnexion des registres permet d’augmenter les chances de trouver un donneur compatible en accédant à un plus grand nombre de donneurs. « Cette collaboration internationale permet également d’organiser le prélèvement et le transport du greffon dans les meilleures conditions et délais, quel que soit l’éloignement entre le malade et le donneur », ajoute l'Agence.

 

Diversifier les registres  

Tous les registres partagent le besoin de diversifier les profils de leurs donneurs, dans l’intérêt des patients. Plus les donneurs seront nombreux en France et à l’étranger, et leurs origines variées, plus les chances de trouver un donneur compatible pour greffer des malades seront grandes.
En 2015, ce sont encore les hommes, jeunes, de moins de 40 ans, qui sont particulièrement recherchés pour rééquilibrer le registre des donneurs français constitué de 65 % de femmes.
Chaque année, en France, 2 000 malades ont besoin d’une greffe de moelle osseuse. « Il est ainsi indispensable de poursuivre la sensibilisation nationale », conclut l'Agence de la biomédecine.

(1) WMDA. Association mondiale des donneurs de moelle osseuse

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Une véritable solidarité internationale

97 donneurs français ont été prélevés l’année dernière pour des patients internationaux,

743 donneurs internationaux ont fait un don de moelle osseuse pour des patients français,

... mais 144 donneurs français ont également été prélevés pour des patients français.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité