Publicité

QUESTION D'ACTU

Rythmes biologiques

Sommeil : la régularité compte plus que la durée

Des chercheurs américains pointent du doigt les mauvais rythmes de sommeil et mettent en garde sur le danger d'un sommeil de piètre qualité. 

Sommeil : la régularité compte plus que la durée POUZET/SIPA

  • Publié 05.09.2015 à 17h51
  • |
  • |
  • |
  • |


Avoir un bon rythme de sommeil est plus important qu’on pourrait le croire. C’est en tout cas ce que souligne cette étude américaine publiée cette semaine dans la revue Brain, Behavior, and Immunity. Selon les scientifiques, ne pas respecter des heures strictes pour aller dormir serait extrêmement néfaste pour l’organisme et le système immunitaire. Pire encore, ces changements seraient mauvais pour le sommeil en lui-même, car dans ce cas-là, il ne serait plus aussi réparateur qu'il devrait l’être.

Le système immunitaire moins réactif...

Pour comprendre cela, les chercheurs ont étudié les habitudes d’un groupe de souris. Ils ont volontairement modifié les habitudes de sommeil de ces dernières et très vite, ils se sont aperçus que leurs réponses immunitaires n’étaient plus aussi efficaces qu’auparavant car leur sommeil, bien que toujours aussi long, n’était plus assez réparateur. Après quatre semaines de ces nouveaux cycles de sommeil, il a été injecté aux souris du lipopolysaccharide, un liquide capable d’incuber un virus non contagieux. Celles qui dormaient moins bien avaient bien plus de mal que les autres à lutter contre la maladie.

Encore une fois, cette étude montre que l’important n’est pas la durée du sommeil mais sa qualité. Il est ici souligné qu’avoir un bon rythme, une heure quotidienne fixe à laquelle dormir, est la méthode la plus efficace pour être vraiment reposé et écarter tous risques de problèmes de santé.

Ces travaux font écho à ceux d’une autre équipe de chercheurs de la Concordia University de Montréal (Canada) qui avaient mis en avant les risques liés au stress d’une mauvaise nuit chez les plus jeunes. En effet, plus le stress est haut, plus l’exposition au cortisol est longue. Cette exposition favorise les maladies et abîme la santé.  

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité