Publicité

QUESTION D'ACTU

Rythmes biologiques

Sommeil des ados : les cours commencent trop tôt

Les journées démarrent trot tôt à l’école et empêchent les élèves de dormir suffisamment, selon un rapport gouvernemental américain qui pointe des effets délétères sur la santé.

Sommeil des ados : les cours commencent trop tôt OJO Images / Rex Featur/REX/SIPA

  • Publié 09.08.2015 à 10h47
  • |
  • |
  • |
  • |


L’école, oui, mais pas trop tôt non plus. Selon un rapport gouvernemental américain, les établissements scolaires qui ouvrent leurs portes dès potron-minet pourraient bien nuire à la santé des élèves, en manque chronique de sommeil. Les auteurs se sont penchés sur 40 000 écoles publiques américaines (collèges et lycées), et ont réalisé que cinq établissements sur six démarraient les cours trop tôt, avant 8 h 30 – un seuil fixé par l’Académie Américaine de Médecine Pédiatrique – selon des travaux réalisés l’an dernier.

8 h 03 en moyenne

En moyenne, selon l’étude publiée au sein du « Morbidity and Mortality Weekly Report », une publication des Centres de Contrôle des Maladies (CDC), la journée des Américains scolarisés commence à 8 h 03. Et peut ainsi provoquer des dégâts corporels.

« Dormir suffisamment est très important pour la santé des élève, leur sécurité et leurs performances, écrit ainsi Anne Wheaton, épidémiologiste à la division santé publique aux CDC, qui a mené les travaux. Des horaires scolaires trop matinaux privent de nombreux adolescents des heures de sommeil dont ils ont besoin ».

Rythme biologique contrarié

Ces établissements sont probablement confrontés à des horaires très chargés, raison pour laquelle ils se reportent sur le matin, suggèrent les auteurs. « Quelle que soit la raison, ils choisissent de commencer le lycée très tôt, ce qui contredit vraiment le rythme biologique des lycéens », déplore l’auteure.

Les adolescents ont besoin d’au moins huit heures de sommeil par nuit, rappellent les chercheurs. Pourtant, deux lycéens sur trois ne dorment pas assez, selon les travaux, qui insistent sur les conséquences d’un manque de sommeil (obésité, dépression, troubles cardiovasculaires, risque accru de conduites addictives).

En France, de très nombreux établissements démarrent la journée à 8 heures. L’an dernier, une enquête menée par la Smerep sur 1 200 étudiants montrait que les étudiants avaient eux aussi des dettes de sommeil.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité