Publicité

QUESTION D'ACTU

Selon une étude américaine

Ados : un mauvais sommeil peut conduire à des problèmes d’alcool

Une étude portant sur 6500 adolescents met en lumière que ceux qui ne dorment pas bien, sont plus fréquemment amenés à avoir des comportements à risque.

Ados : un mauvais sommeil peut conduire à des problèmes d’alcool POUZET/SIPA

  • Publié 18.01.2015 à 16h03
  • |
  • |
  • |
  • |


Très tôt, le mode de vie peut influencer les comportements futurs. C'est notamment le cas avec le sommeil. En effet, mal dormir pourrait induire des problèmes d’alcool et un usage illicite de drogues au cours de la période de l’adolescence et chez le  jeune adulte.
Maria M. Wong, qui fait partie du département de psychologie de l’Université d’état de l’Idaho (Etats-Unis), est l’un des auteurs de deux études qui ont fait ce constat. Dans de nouveaux travaux, elle s’est intéressée, avec son équipe, à la nature des perturbations comportementales rencontrées chez ces ados. Les difficultés de sommeil seraient ainsi prédicatrices d’autres problématiques, comme par exemple le binge drinking, la conduite en état d’ivresse ou les comportements sexuels à risque.

 

Les données de 6500 adolescents analysées

Les travaux ont été publiés dans la revue Alcoholism: Clinical and Experimental Research. Les auteurs ont analysé les données de plus de 6500 adolescents américains, répertoriées grâce à une étude ntaionale (National longitudinal study of adolescent health), dont le suivi avait duré de 1994 à 2002.

Le fait de ne pas avoir une bonne qualité de sommeil, altérerait la qualité de jugement des adolescents et les rendrait moins enclins à prendre de bonnes décisions. D’où l'existence en effet de problématiques liées à la consommation d’alcool, à la prise de drogue ou encore à la sexualité.

Les auteurs concluent que la qualité et la quantité de sommeil seraient de bons marqueurs quant à de futurs problèmes comportementaux sérieux.


Veiller à la qualité du sommeil 

Le constat est d’autant plus important, qu’il concerne un public - les adolescents - dont l'âge amène à prendre des risques et à expérimenter alcool et drogues. Les parents gagneraient ainsi à être plus attentifs concernant la qualité du sommeil de leur adolescent, afin de préserver leur avenir. Quant aux adolescents eux-mêmes, ils devraient d’autant plus être sensibilisés à l'importance de la qualité de leur sommeil.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité