Publicité

QUESTION D'ACTU

Excès de stress

Mal dormir augmente le stress des plus jeunes

Avoir un sommeil de mauvaise qualité serait très mauvais pour la santé des plus jeunes. 

Mal dormir augmente le stress des plus jeunes OJO Images / Rex Featur/REX/SIPA

  • Publié 04.09.2015 à 16h03
  • |
  • |
  • |
  • |


En cette période de rentrée scolaire, il n’est pas rare que les plus jeunes écoliers subissent de petites poussées de stress. Entre le retour à un rythme scolaire soutenu et des petits tracas quotidiens, la pression peut très vite devenir trop forte pour eux.
Or, selon cette étude de la Concordia University de Montréal (Canada) publiée dans la revue Psychoneuroendocrinology, il existe bien un facteur aggravant de ce stress chez les écoliers : le manque de sommeil.
En effet, comme le montrent ces travaux, un sommeil de mauvaise qualité ne fait qu’amplifier cette sensation de stress, mais pourrait également avoir d’autres effets tout aussi néfastes sur leur santé.


L'excès de cortisol mauvais pour la santé

Pour prouver cela, les chercheurs se sont intéressés aux cas de 220 enfants âgés de 8 à 18 ans. Ils ont fourni des échantillons de salive grâce auxquels le taux de cortisol pouvait être analysé. Pour rappel, le cortisol est une hormone produite par le cortex de la glande surrénale, elle doit réguler le système immunitaire ainsi que l’appareil cardiovasculaire.
En complément, il leur a été demandé de remplir un questionnaire sur leurs habitudes de sommeil, leurs routines au moment d’aller dormir et sur leur stress quotidien.

En comparant les deux données, les chercheurs ont confirmé que c'était, non pas la quantité de sommeil, mais bien la qualité qui augmentait le niveau de cortisol et donc de stress. L'expostion prolongée au cortisol est extrêmement mauvaise pour la santé puisque cela peut provoquer plusieurs maladies cardiaques, une prise de poids rapide et une dépression.

Selon la doctorante Jinshia Ly, principal auteur de cette étude, un sommeil de bonne qualité se définit de la manière suivante : « Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte, par exemple si l'on dort toute la nuit sans se réveiller, si l'on se sent reposé le matin et si l'on ne souffre d'aucun trouble du sommeil comme les cauchemars, l'apnée ou le ronflement. » 

Des clés pour retrouver un bon sommeil

Pour éviter le stress chez les enfants et donc l’excès de cortisol, cette étude présente plusieurs pistes de réflexion. « Il est encore plus important pour eux de se mettre au lit tôt, de se coucher et de se lever à des heures régulières, de ne pas faire de sieste le jour et d'éviter d'utiliser des dispositifs électroniques avant de dormir », explique le Dr Ly. De plus, il est important d’adopter un mode de vie sain, en particulier au niveau de l’alimentation.

Ce n’est pas la première fois qu’un tel lien est fait entre le sommeil de qualité et le stress. Ainsi, un ouvrage de 2015 réalisé par plusieurs spécialistes avait mis en parallèle les réactions de notre organisme face au stress et aux insomnies.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité