Publicité

QUESTION D'ACTU

Près de 300 signatures en une soirée

Scandale du Mediator : le manifeste des 30 pour une médecine éthique

Dans un manifeste déjà signé par 300 personnes, 30 médecins et personnalités rappellent au laboratoire Servier et à la profession médicale leurs obligations légales et morales.

Scandale du Mediator : le manifeste des 30 pour une médecine éthique ILE DE FRANCE

  • Publié 27.08.2015 à 10h43
  • |
  • |
  • |
  • |


« J’interviendrai pour protéger les personnes si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité », c'est avec cette citation extraite du serment d’Hippocrate que commence le manifeste de 30 médecins, philosophes et personnalités engagés pour une médecine éthique. Dans ce texte, ils rappellent au laboratoire Servier, qui a commercialisé le Mediator, et à la profession médicale, leurs obligations légales et morales. 

 

300 signatures en une soirée

Publié mercredi soir et relayé par Le Figaro et L'Obs, le manifeste, initié par le Dr Irène Frachon, pneumologue au CHU de Brest à l’origine des révélations dans l’affaire Mediator, a déjà été signé par 300 personnes. « Si les représentants du laboratoire Servier déclarent devant les micros vouloir indemniser les victimes du médicament Mediator (atteintes de valvulopathie cardiaque notamment), leurs avocats sont engagés dans une guérilla juridique qui désespère les malades, dont certains sont mourants, dénoncent les auteurs. 
Dans le même temps, certains médecins poursuivent leurs partenariats institutionnels avec Servier, malgré les éléments graves qui pèsent sur cette entreprise et son comportement inacceptable », ajoutent-ils.

 

Un sponsor toujours actif

Et c'est justement à ces médecins que les auteurs du manifeste s'adressent. « Nous, signataires de ce manifeste, exhortons les professionnels de santé à reconsidérer leurs liens avec le groupe pharmaceutique SERVIER, laboratoire mis en examen pour des comportements d’une extrême gravité à l’origine de milliers de maladies cardiaques graves et de décès ».

En effet, comme le rappelle Le Figaro, Servier est toujours un « généreux » donateur de la communauté médicale. Les 17 et 18 septembre 2014, la ville de Nancy a, par exemple, accueilli un colloque de la Société française de cardiologie. L'industriel y organisait un symposium intitulé « notre rôle clé dans la période vulnérable du patient insuffisant cardiaque ».
Et fin octobre de la même année, le 27e congrès du collège des cardiologues français qui se tenait à Marseille a accepté comme l'un de ses principaux sponsors les mêmes laboratoires Servier.
Enfin, les chiffres du site transparence.sante.gouv.fr montrent qu'entre janvier 2012 et juin 2014, Servier (4 milliards d'euros de CA) a versé 13,22 millions d'euros de cadeaux et de contrats aux praticiens.

Parmi les signataires du manifeste les plus connus dans le monde de la santé, on trouve par exemple : Rony Brauman, médecin, ancien président de Médecins Sans Frontières ; Axel Kahn, médecin, généticien, ancien président de l’Université Paris-Descartes ; ou encore Israël Nisand, médecin, professeur des universités, gynécologue-obstétricien, et président du Forum Européen de Bioéthique.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité