Publicité

QUESTION D'ACTU

Sondage

E-cigarette : plus sûre que le tabac pour une majorité de jeunes

La cigarette électronique est moins dangereuse que la cigarette traditionnelle pour 64 % des jeunes adultes. Une bonne image qui n’est pas sans risque.

E-cigarette : plus sûre que le tabac pour une majorité de jeunes BPI/REX Shutterstock/SIPA

  • Publié 24.08.2015 à 18h04
  • |
  • |
  • |
  • |


Tous les jeunes adultes n’ont pas la même perception de la cigarette électronique. D’après une étude parue dans Health Education & Behavior, la tranche des 18-24 ans fait globalement confiance à ce produit. Leurs aînés se montrent plus circonspects quant à ses bénéfices par rapport aux produits du tabac.

2 871 jeunes Américains (18-34 ans) ont été interrogés lors d’un sondage. Les questions portaient sur leur perception des risques associés à différents produits du tabac et e à l’e-cigarette. Presque deux tiers des 18-24 ans pensent que le vapotage est plus sûr que le tabac. La tranche d’âge supérieure abonde en majorité dans ce sens – mais dans une moindre mesure (54 %). Une part non négligeable des jeunes interrogés affirme tout de même que l’e-cigarette n’est pas sûre.

La chicha, perçue comme plus sûre

Plus inquiétant : un bon nombre de sondés considère le narguilé comme un mode de consommation sûr du tabac. Un tiers des plus jeunes le pense même moins dangereux que la cigarette. Une affirmation contredite par plusieurs études, qui ont mis en évidence la présence de métaux lourds et de monoxyde de carbone.

« C’est inquiétant, car cela suggère qu’une part non négligeable des non-fumeurs peut considérer la chicha comme une manière relativement sûre et acceptable de consommer du tabac », s’alarment les auteurs.

Des produits « neufs » et attirants

Les jeunes ne sont toutefois pas totalement insouciants : la moitié d’entre eux pense que les alternatives à la cigarette (cigarette au méthanol, chicha, cigare, tabac chiqué, poudre de tabac humide – ou snus) sont aussi dangereuses que la cigarette elle-même. Un tiers va même jusqu’à les juger plus risqués. Et globalement, la perception des risques ne varie pas entre les fumeurs et les non-fumeurs.

Les chercheurs tirent plusieurs enseignements de ces réponses. Pour expliquer les différences d’image de l’e-cigarette et de la chicha, ils avancent la piste marketing : les jeunes auraient tendance à se montrer plus favorables aux produits nouveaux et technologiques. Et cette image positive a un risque : loin d’éloigner les fumeurs de la cigarette traditionnelle, elle risque d’attirer à la fois ces derniers et les non-fumeurs vers un nouveau mode de consommation du tabac.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité