Publicité

QUESTION D'ACTU

Pénurie de médecins

Valognes : manifestation pour la réouverture des urgences

Le SMUR de Valognes a rouvert ce samedi, après neuf jours de fermeture en raison d’une pénurie de médecins, mais le service d'urgence de l'hôpital reste fermé. 

Valognes : manifestation pour la réouverture des urgences SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 18.08.2015 à 13h40
  • |
  • |
  • |
  • |


Soulagement à Valognes, petite commune de 7 000 habitants située dans la Manche. Le SMUR (Service Mobile d’Urgence et de Réanimation) de l’hôpital a rouvert ce samedi 15 août à 8 h 30, après une semaine et demie d’arrêt, rapporte France 3 Régions. Mais pas de quoi apaiser les tensions pour autant. 

Risques sanitaires

En effet, l’Agence Régionale de Santé (ARS) de Basse-Normandie a dû procéder à la fermeture du service d'accueil des urgences de Valognes en raison d’une pénurie de médecins. Le service, qui aurait dû fonctionner avec 25 médecins, n’en comptait plus que quinze, soit un nombre insuffisant pour assurer la permanence des soins, 24 heures sur 24 et sept jours sur sept.

Ces fermetures ont provoqué la colère des élus, des syndicats et des habitants des environs, qui ont pointé les risques sanitaires encourus dans une telle situation. En effet, les patients étaient pris en charge par le SMUR Cherbourg, à 20 kilomètres au nord de Valognes. De nombreuses réunions ont eu lieu la semaine dernière, au cours desquelles chacun a exprimé son mécontentement et ses inquiétudes.

« On met la vie des gens en danger, avait ainsi dénoncé le maire de Valognes, Jacques Coquelin, cité par l’AFP. Imaginez quelqu’un pris d’une crise cardiaque à Utah Beach. Pour aller jusqu’à Cherbourg, il lui faut au bas mot 45 minutes, voire un peu plus s’il y a une circulation importante, l’hôpital étant en centre ville. Vous croyez qu’il va survivre ? »

Les urgences, toujours fermées

A Valognes, « la population est très, très, très remontée, a expliqué à l’AFP le député Philippe Gosselin, qui trouve que l’ARS aurait pu mieux anticiper certains recrutements. Fermer un bureau de poste, c’est une chose, mais là, il y a un aspect vital ».

La réactivation du SMUR a été possible grâce à la mobilisation des médecins du Centre hospitalier ainsi qu’à de nouvelles offres d’intérim. En revanche, le service d’urgences, lui, n’a pu rouvrir. Or, il faudra davantage de personnel que ce qui a été nécessaire pour relancer le SMUR. Une nouvelle manifestation aura lieu devant l'hôpital de Valognes samedi 22 août, à 11 h, pour dénoncer cette fermeture. Les élus du Nord-Cotentin estiment que cette fermeture "n'est nullement le fruit d'une volonté de faire des économies au Centre Hospitalier du Cotentin, mais une difficulté à recruter des personnels en période d'été", rapporte Ouest France

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité