Publicité

QUESTION D'ACTU

Agence de la biomédecine

Sperme et ovocytes : une campagne pour relancer les dons

Pour la première fois, une grande campagne d'appel aux dons sera diffusée sur différentes radios nationales sous l'égide de l'Agence de la biomédecine. 

Sperme et ovocytes : une campagne pour relancer les dons DURAND FLORENCE/SIPA

  • Publié 27.05.2015 à 07h56
  • |
  • |
  • |
  • |


L’Agence de la biomédecine a annoncé ce mardi la mise en place d’une grande campagne radio afin d’appeler aux dons de sperme et d’ovocytes. L’objectif  de cet appel, qui intervient du 1e au 15 juin, est de recruter les donneurs potentiels pour répondre à la forte demande. C’est la première fois qu’une telle campagne de communication sera diffusée sur sur plusieurs radios nationales. 
Trois spots mettent en scène différents donneurs et donneuses en pleine discussion avec leur entourage. Pour plus d’informations, les auditeurs sont invités à se rendre sur les sites donovocytes.fr et dondespermatozoides.fr.  

3000 couples en attente de dons

Selon un communiqué de l’Agence de la biomédecine, près d’un Français sur deux ignore que le don d’ovocytes est possible alors qu’un sur cinq ne sait pas que le don de spermatozoïdes est une réalité. C’est cette méconnaissance qui doit est combattue à travers cette campagne. De plus, les spots insisteront sur l’anonymat dont jouissent les donneurs, malgré tous les récents débats que cela a soulevé.

« Cette année, il faudrait 900 donneuses et 300 donneurs pour répondre à l’ensemble des besoins. Le geste solidaire de ces « donneurs de bonheur » bénéficiera à des couples en âge de procréer dont l’infertilité a été médicalement constatée. Ils pourront ainsi connaître le bonheur de vivre une grossesse et de donner naissance à leur enfant », affirment les responsables de l’Agence. En 2013, près de 1500 couples sont devenus parents grâce à ces dons.

Selon le Pr Dominique Royère, responsable des dons, « chaque donneur peut faire connaître le bonheur de devenir parents à plusieurs couples touchés par une infertilité médicalement diagnostiquée. » Actuellement, les couples en attente de tels dons seraient 3000 sur le territoire français.

 

Des dons libres et anonymes

En France, il est possible pour les hommes âgés de 18 à 45 ans et aux femmes âgées de 18 à 37 ans de faire un don libre et anonyme de ses gamètes depuis 1994, à condition d’être en bonne santé et d’avoir déjà eu un enfant. Entre 2006 et 2010, les dons ont baissé de près de 15 %.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité