Publicité

QUESTION D'ACTU

Surmortalité record de 18 300 décès

Grippe : l'épidémie la plus meurtrière depuis l’hiver 2006-2007

L'épidémie de grippe, qui a frappé durement les personnes âgées, est terminée. Elle a été particulièrement meurtrière. 

Grippe : l'épidémie la plus meurtrière depuis l’hiver 2006-2007 ISOPIX/SIPA

  • Publié 25.05.2015 à 09h25
  • |
  • |
  • |
  • |


L’épidémie de grippe de cet hiver dernier a été particulièrement virulente en France. Le virus a entraîné 18 300 décès supplémentaires. « Il s’agit de l’excès de mortalité le plus élevé depuis l’hiver 2006-2007 », précise l’Institut national de Veille sanitaire (InVS).
Dans son dernier bilan, l'Institut a publié les chiffres de l’épidémie, qui a débuté à la mi-janvier. Le nombre de cas graves admis en réanimation pour cette saison hivernale a été « très élevé », puisqu’il a concerné 1558 personnes. Parmi ces admissions, près d’un patient sur deux était âgé de 65 ans et plus.
Le nombre de cas groupés d’infections respiratoire aigües, en collectivités de personnes âgées signalés cette saison, s’élève à plus de 1300, « nombre le plus élevé depuis la mise en place de la surveillance », rappelle l’InVS.

 

Près de 3 millions de consultations

La saison dernière, l’épidémie de grippe, qui s’est étendue sur neuf semaines, entre mi-janvier et mi-mars, a été « très forte », souligne l'InVS. Elle a contraint près de 2,9 millions de personnes à consulter pour des syndromes grippaux en médecine générale. Au plus fort de l’activité, l’InVs a dénombré 834 consultations pour 100 000 habitants et 24 % des visites de SOS Médecins étaient attribuées à la grippe.
En comparant avec les données du réseau Sentinelles sur ces 30 dernières saisons, l’InVS confirme la forte ampleur de l’épidémie.

 

Chez les personnes âgées, la gravité de l'épidémie de grippe a été attestée par le fait que la proportion d'hospitalisations après un passage aux urgences pour grippe a été de 47 % chez les plus de 65 ans depuis le début de l'épidémie, contre 11% pour l'ensemble de la population. Alors qu'elle n'était que de 6 à 9 % lors des hivers précédents.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Une épidémie dominée par le virus de type A

Sur les 2709 patients qui ont été prélevés, 1 513 virus grippaux ont été identifiés. 75 % étaient de type A, dont plus de la moitié par le virus A/H3N2 et près de 20 % du groupe A/H1N1. La grippe a conduit à 30 000 passages aux urgences entraînant 3133 hospitalisations chez les plus de 65 ans.
L’InVS explique ces chiffres par la baisse de la couverture vaccinale des personnes à risque puisque plus de 53 % d’entre elles n’étaient pas vaccinées contre la grippe. Chez les personnes âgées, la « grippe reste une maladie grave », rappelle l’InVS, qui publiera son bilan définitif en octobre prochain.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité