Publicité

QUESTION D'ACTU

200 000 cas en France

Maladies de l'intestin : les patients victimes de la double peine

Selon une enquête française, les patients atteints de Mici seraient plus enclins à la fatigue, à la dépréssion et seraient plus anxieux que la moyenne. 

Maladies de l'intestin : les patients victimes de la double peine SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 19.05.2015 à 15h11
  • |
  • |
  • |
  • |


Selon une récente enquête réalisée par le Pr Laurent Peyrin-Biroulet de l’hôpital universitaire de Nancy-Brabois, les patients atteints de la maladie de Crohn, et en général des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (Mici), auraient une qualité de vie bien plus basse que les autres. Les résultats publiés sur le site de l’Association François-Aupetit montrent que plus d’un tiers des personnes touchées se disent handicapées dans leurs activités quotidiennes. Cette enquête fait écho à une grande campagne de sensibilisation mis en place par l’association dans le cadre de la journée mondiale des Mici qui aura lieu le 19 mai.

 

Des patients dépréssifs et anxieux

En France, près de 200 000 personnes sont atteintes de Mici (120 000 atteints de la maladie de Crohn, les 80 000 autres sont atteints de RCH, rectocolite hémorragique). Parmi eux, les scientifiques ont décidé d’interroger le 1211 malades choisis sans distinction d’âge, de sexe ou de classe sociale afin d’évaluer de quelle manière la maladie influait sur leur quotidien. 

Une faible qualité de vie est rapportée par 53 % des patients. Parmi eux, 49 % affirment souffrir de troubles dépressifs alors que 47 % s’estiment touchés par une fatigue sévère. De plus, un tiers des patients seraient anxieux.
Des symptômes lourds de conséquence pour le quotidien, d’autant plus que près de 40 % des personnes interrogées ont un travail. Il n’est pas rare que les patients doivent adapter leur parcours professionnel (horaires, travai). Idem pour la vie sociale des patients qui est affectée  de manière importante.

 

Une journée mondiale 

Pour informer sur ces maladies, l‘association François-Aupetit lance une grande campagne de sensibilisation dans le cadre de la journée mondiale des Mici ce mardi.
« Ma maladie m’empêche souvent de sortir avec mes potes le weekend. Parfois, je ne peux pas prendre l’avion pour aller en vacances chez mon père parce qu’il y a trop de trajet en avion et que je ne suis pas rassuré » assure Alexandre, l’un des porte-étendards de l’association.

C’est pour mettre ce genre d’inconvénients en lumière que de nombreux spots radios ainsi que quelques affiches seront diffusés un peu partout en France. Accompagnées de slogans tels que « C’est qui le champion ? » ou « c’est qui la star ? », des photos mettent en scène des malades dans des gestes du quotidien. En France, 6000 personnes sont diagnostiquées chaque année comme étant victime d’une Mici.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité