Publicité

QUESTION D'ACTU

Aux Etats-Unis

Premier cas de peste transmis à l’homme par un chien

Pour la première fois, un chien est responsable de la transmission d'une certaine forme de peste chez l'homme

Premier cas de peste transmis à l’homme par un chien Jason Plotkin/AP/SIPA

  • Publié 04.05.2015 à 17h09
  • |
  • |
  • |
  • |


Admis à l’hôpital pour ce qui semblait être une simple pneumonie, un homme originaire du Colorado s’est finalement vu diagnostiquer un cas de peste pulmonaire. Après de nombreuses recherches, les spécialistes ont finalement conclu que le chien de la famille, un pitbull terrier était responsable de cette contamination.
Un rapport des CDC (Centers for Disease Control and Prevention) affirme que c’est la première fois qu’un chien est à l’origine de la transmission de la maladie chez l’homme. La peste pulmonaire est la forme la plus virulente et la plus contagieuse de la peste.

Ce sont des prélèvements réalisés par le ministère de la Santé Publique du Colorado qui ont permis de trouver les bactéries appelées Yersinia Pestis, à l’origine de la maladie. Si le chien malade a immédiatement été euthanasié, deux employés du centre médical ainsi qu’une proche de l’homme ont été hospitalisés car ils ressentaient les mêmes symptômes.
Ils ont finalement été soignés à l’aide d’antibiotiques. La période d’incubation chez l’homme via la transmission par le chien aurait été de 9 à 10 jours, puis de 5 à 6 jours entre l’homme et les employés de l’hôpital.

 

Une propagation rapide de la bactérie

Le phénomène qui semble le plus inquiéter les médecins est la manière dont la contamination s’est faite. Si d’ordinaire celle-ci se propage par la piqûre d’une puce qui aurait été en contact avec un animal infecté, la transmission directe du chien à l’homme est une grande première. Le rapport des CDC présume que la contamination a eu lieu à la suite de l’inhalation de gouttelettes de la toux du chien. En effet, quelques jours avant l’admission du patient, le chien alors âgé de deux ans était pris de quintes de toux et crachait quelques gouttes de sang.

Toutefois, il ne faut pas céder à la panique. Comme l’indique le rapport nous ne sommes pas à l’aube d’une nouvelle épidémie mondiale de peste. Aujourd’hui, l’infection humaine est très rare aux Etats-Unis. Chaque année seuls huit cas en moyenne sont signalés à travers le pays. Ces derniers sont en général très bien soignés et ne souffrent d’aucunes séquelles. En revanche ce cas est un bon moyen pour des scientifiques de voir de quelle manière la maladie et sa transmission évolue.

 

Vers une alerte mondiale ? 

En revanche, dans le reste du monde, de nombreux cas de peste ont été récemment découverts. En début d’année, c’est à Madagascar que la peste bubonique faisait des ravages. En 2014, la ville de Yumen (nord de la Chine) avait été mise en quarantaine après la mort d’un homme d’une quarantaine d’années suite à un cas virulent de peste. Si de nombreuses équipes médicales s’activent sur place pour lutter contre l’expansion des bactéries, de nouvelles mesures de sensibilisation doivent être prises. Prudence donc, si la peste semble être un fléau du passé, elle n’a jamais été autant d’actualité…

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité