Publicité

QUESTION D'ACTU

La sieste, l'atout santé des vacances


  • Publié 23.07.2012 à 07h00
  • |
  • |
  • |
  • |


En vacances, on se dit : je vais enfin pouvoir récupérer les heures de sommeil en retard que j’ai accumulé tout au long de l’année. Est-ce que c’est un leurre ?
Non, et votre meilleur atout pour regonfler les accus ce ne sera pas forcément la bonne vieille grasse mat’, mais… la sieste… Parce qu’en vacances, on a un peu tendance à faire la fête, à se coucher tard et donc à ne pas respecter la règle d’or d’un bon sommeil : c’est à dire la régularité. Donc, pour compenser ces écarts, rien de tel que de se mettre en mode sieste.

Mais, à l’âge adulte, on a parfois du mal à s’endormir au beau milieu de journée ?
Pour certaines personnes, la sieste demande en effet un peu d’entraînement mais sachez quand même que tous les mammifères sont programmés pour avoir une phase d’endormissement entre 12h et 15 h.

Bon, mais comme le style de vie actuel nous a peu éloigné de nos rythmes biologiques,  pouvez-vous nous donner le mode d’emploi de la sieste ?
Alors, d’abord, il faut savoir qu’il existe trois types de sieste : la micro sieste qui dure environ 5 minutes, l’éclair – pas plus de 20 minutes – et la sieste royale qui dépasse allègrement l’heure. En fonction de vos besoins, vous pouvez choisir celle qui vous convient le mieux mais au-delà d’une heure, le risque de grignoter vos heures de sommeil nocturne existe bel et bien.

Sinon, cette sieste, on doit la faire dans son lit ou sur un transat au bord de la piscine ?
Tout dépend. Si vous avez opté pour la fameuse sieste royale, donc de plus d’une heure, mieux vaut être calme dans votre chambre. Pour la micro-sieste, je vous conseille le hamac ! Une étude parue il y a un an, a prouvé que les oscillations, à la fréquence d’environ 0,25 hertz facilitent la transition entre les phases d’éveil et de sommeil.

Alors, voilà pour les conseils pratiques, mais surtout, c’est prouvé, cela aura un impact positif sur la santé ?
Les amateurs de sieste auraient un risque de mourir d’une maladie cardio-vasculaire réduit quand même d’un tiers. Mais, ce n’est pas tout, piquer un petit roupillon en début d’après-midi permet aussi d’éviter bon nombre d’accidents de la route et d’améliorer la concentration. Une sieste de dix minutes permettait de récupérer près de trois heures de vigilance.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité