>
Les Symptômes
>
Règles douloureuses : les dysménorrhées sont trop souvent négligées

Règles douloureuses : les dysménorrhées sont trop souvent négligées

Publié le 18.01.2016
Règles douloureuses : les dysménorrhées sont trop souvent négligées
© 123RF-citalliance

Les douleurs au moment des règles sont appelées « dysménorrhées ». Fréquentes et le plus souvent bénignes, elles ne devraient pas être négligées et doivent faire rechercher des maladies comme l’endométriose.

 

Règles douloureuses : COMPRENDRE

Des mots pour les maux

Les douleurs qui précèdent ou accompagnent les règles sont appelées « dysménorrhées ».
La « dysménorrhée primaire » apparaît dès les premières règles chez la jeune fille.
La « dysménorrhée secondaire » apparaît ou réapparaît chez la jeune femme.

Qu'est-ce qu’une dysménorrhée ?

Les douleurs qui précèdent ou accompagnent les règles sont appelées « dysménorrhées ».
Chez près d’une femme sur deux, les règles s’annoncent par un léger malaise ou des tensions dans le bas-ventre, mais pour certaines, des douleurs importantes peuvent survenir, avant et pendant les règles, rendant celles-ci très pénibles et constituant un handicap sérieux dans la vie quotidienne.
La dysménorrhée primaire apparaît dès les premières règles chez la jeune fille et elle est sans gravité le plus souvent. La dysménorrhée secondaire apparaît, ou réapparaît, chez la jeune femme et il faut toujours en rechercher la cause.
Il faut en effet savoir qu’actuellement, peu de dysménorrhées résistent à un traitement médical adapté et bien conduit.

Comment faire le diagnostic de dysménorrhées ?

La plupart du temps, les dysménorrhées se traduisent par des crampes douloureuses, survenant dès le début des règles et pouvant irradier dans les reins et les cuisses.
Ces douleurs durent en général un ou deux jours. Elles commencent avec les saignements et sont maximales lorsque le saignement est le plus important. Mais elles peuvent aussi être déjà ressenties un peu avant les règles et parfois se prolonger un peu après elles.
Les dysménorrhées sont cycliques et reviennent à chaque menstruation. Leur intensité est variable, de la simple gêne, jusqu’à des douleurs intenses à type de crampes ou de spasmes dans le bas du ventre.
Dans les cas plus sévères, ces douleurs des règles s’accompagnent parfois de maux de tête (« migraine »), de fatigue, de malaise, de nausées et de vomissements, voire de diarrhées.

CAUSES >>
Nous les femmes
Fermer X
NEWSLETTER
Recevez toutes les semaines les meilleures infos santé
je m'inscris
je suis déja inscrit