Publicité

MIEUX VIVRE

sandwich

Le casse-croûte, tout simplement un « fast food » à la Française 

Pourquoi docteur  se pose en défenseur du casse-croûte… Ce qui fera plaisir à pas mal de monde qui au  boulot n’auront pas le temps de manger autre chose.

Le casse-croûte, tout simplement un « fast food » à la Française  Kesu01

  • Publié 18.03.2018 à 19h54
  • |
  • |
  • |
  • |


Les Anglo-Saxons aiment bien dicter leur conduite au monde entier, et en matière de nutrition, il suffit de regarder : La politique d’alimentation menée aux Etats-Unis depuis plus de cinquante ans, a conduit la majorité des habitants de ce pays à un état sanitaire déplorable. Ne parlons même pas de Sandwich qui est un mot anglais mais plutôt de « casse-croûte.

Ses principales qualités.

D’abord c’est un mini repas, donc un excellent moyen de lutte contre le grignotage dont on sait qu’il est le principal facteur d’engraissement…

Parce que l’on mange trop, lorsque l’on grignote, parce que l’on mange aussi de façon désordonnée. Notre corps est une machine exceptionnelle qui a su mettre au point des moyens de contrôle quasi parfait. Ainsi le signal de remplissage de l’estomac met 20 minutes pour arriver au cerveau, ce qui milite pour des repas assez longs et qui comporte des entrées qui ne sont pas trop riche en calorie. Ce qui nous donne le temps de prévenir notre cerveau que l’on se nourrit et qu’il est inutile de prolonger le signal de faim.

On grignote rarement des légumes, ce qui donne l’occasion de tordre le cou à l’ennemi publique de nos artères : la cacahouète. Une poignée de cette star du grignotage, c’est l’équivalant d’une bonne cuillerée à soupe d’huile…

Les chips…

Ce n’est pas mieux… et pourtant, c’est une des erreurs d’accompagnements du casse-croute ! Une chips apporte presqu’autant de calorie qu’une pomme de terre entière bouillie. Vous vous imaginez manger un saladier de pomme de terre, en guise d’amuse-gueule ?

Le pain

Le pain est un excellent aliment même s’il s’agit de pain non complet. Mais c’est tout de même un sucre ; certes lent – faites faire à vos enfants l’expérience de mâcher une minute entière un morceau de pain, pour voir apparaître le goût du sucre révélé par les enzymes de notre salive.

Pour ne pas être tenté de trop manger, il faut mastiquer lentement ! Regardez autour de vous : les gens qui mangent lentement ont presque toujours la ligne !

La composition du casse-croute idéal

Une bonne tartine de bon sens !

Pour perdre les kilos que notre corps ne supporte plus, il faut manger un petit peu moins et surtout mieux, c’est à dire équilibré. Et là, l’alimentation traditionnelle obtient une note plutôt bonne. Cette tradition est inscrite dans nos gènes.

Alors le contenu du casse-croute idéal, c’est 50% d’aliments sucrés comme le pain les légumes et les fruits, un quart de protéines c’est à dire poisson, œuf et viandes. Un quart de produit gras en sachant que les graisses se cachent un peu partout en particulier dans les viandes et les préparations en sauce.

Manger mieux, manger moins et surtout aux heures prévues pour cela… Les Anglo-Saxons, disent que l’on déjeune trop tard dans notre pays…On pourrait leur opposer les Espagnols qui se portent plutôt mieux qu’eux. Pourtant la tradition du repas très tard et de la sieste, va théoriquement mal avec les canons de la diététique.

Non, la bonne formule est toujours une question de bon sens.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité