• CONTACT


LES MALADIES

Bouffée délirante aiguë : l’hospitalisation est nécessaire en urgence

Bouffée délirante aiguë : l’hospitalisation est nécessaire en urgence

Bouffée délirante aiguë : l’hospitalisation est nécessaire en urgence
MarinaZg/iStock
Publié le 22.02.2017
Mots-clés :

Bouffée délirante aiguë : DIAGNOSTIC

Quand faut-il évoquer une bouffée délirante aiguë ?

Toute personne dont l’état se modifie du jour au lendemain, et qui exprime une excitation et un délire hallucinatoire, doit faire suspecter une bouffée délirante aiguë.
Aucun examen paraclinique ne permet de affirmer le diagnostic, qui sera posé par le psychiatre des urgences sur l’interrogatoire du sujet et de ses proches.

Faut-il consulter en urgence ?

La bouffée délirante est une urgence absolue qui doit être prise en charge rapidement car il y a un risque non négligeable que la personne représente un danger pour elle-même et pour autrui.
De plus, il est indispensable d’éliminer un autre diagnostic qui pourrait mimer la bouffée aigue délirante.
Il faut ainsi réaliser une glycémie pour éliminer une hypoglycémie, un scanner cérébral pour éliminer une tumeur du cerveau ou un électroencéphalogramme pour éliminer une crise d’épilepsie.
Sur le plan toxicologique, il est nécessaire de pratiquer une recherche de drogues dans le sang et les urines mais également de médicaments qui auraient pu déclencher la crise.
Sur le plan psychiatrique, il faut éliminer un accès maniaque d’un trouble bipolaire, un état mélancolique ou encore un trouble de la personnalité.
Enfin, l’urgence vient également de la nécessité de traiter la crise le plus rapidement possible.

<< COMPRENDRE
TRAITEMENT >>

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES