Publicité

>
>
Mononucléose infectieuse : une intense fatigue liée aux baisers
Mononucléose infectieuse : une intense fatigue liée aux baisers
Publié le 03.02.2020
Mononucléose infectieuse : une intense fatigue liée aux baisers
jacoblund/iStock

Mononucléose infectieuse : PREVENIR

Pendant combien de temps peut-on transmettre le virus à son entourage ? 

La période de contagiosité de la mononucléose infectieuse est longue, elle persiste bien au-delà de la disparition des symptômes. Elle varie d'une personne à l'autre, mais est en moyenne de 6 mois. 

Le risque de contamination est majeur dans les premières semaines. Il est donc préconisé de bien respecter les mesures d'hygiènes au moins 2 mois après l'apparition des symptômes. 

Comment réduire les risques de transmission à son entourage ?

Le virus responsable de la mononucléose infectieuse est présent dans la salive. Pour éviter la transmission, différentes mesures doivent être prises, au moins 2 mois après l'apparition des symptômes. 

Il faut éviter les baisers et contacts rapprochés avec son entourage. Il est aussi très important de se laver régulièrement les mains, et de se protéger à l'aide d'un mouchoir ou de son coude en cas de toux ou éternuement. 

Le virus survivant plusieurs heures en dehors du corps humain, il peut se transmettre via le partage d'objets. Ainsi, il faut éviter de partager ses affaires de toilettes ou ses couverts et laver régulièrement les objets risquant d'être contaminés tels que le téléphone, l'ordinateur ou les jouets. 

Quels sont les risques en cas de mononucléose infectieuse pendant la grossesse ?

En cas de mononucléose infectieuse pendant la grossesse, il n'existe aucun risque pour le déroulement de celle-ci ni pour le développement du fœtus. 

Peut-on être atteint de la mononucléose infectieuse plusieurs fois au cours de sa vie ? 

A priori il n'est pas possible de contracter la mononucléose infectieuse plusieurs fois dans sa vie. En effet, le virus confère une immunité permanente : une fois exposé, le corps produit des anticorps spécifiques pour se défendre en cas d'exposition futur au virus. 

Cependant en cas de défaillance du système immunitaire (immunodépression), il est possible d'être de nouveau atteint. Cela peut être le cas lors d'une maladie comme le SIDA ou la prise d'un traitement immunosuppresseur. 

D’autres virus peuvent donner des syndromes mononucléosiques.

Existe-t-il un vaccin contre la mononucléose infectieuse ? 

Non, il n'existe pas à ce jour de vaccin protégeant de la mononucléose infectieuse. 

<< TRAITEMENT
PLUS D'INFOS >>

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité