>
>
Aphtes : des ulcères de la bouche ni graves, ni contagieux
Aphtes : des ulcères de la bouche ni graves, ni contagieux
Publié le 25.07.2016
Aphtes : des ulcères de la bouche ni graves, ni contagieux
p_saranya/iStock

Aphtes : TRAITEMENT

Quel est le traitement de l’aphte vulgaire ?

Un traitement n'est pas toujours nécessaire.
• Les aphtes vulgaires sont gênants, mais bénins et ils guérissent le plus souvent spontanément en quelques jours.
Le problème principal est la douleur qui peut être vive dans les premiers jours. Pendant cette période, il faut évidemment éviter les aliments favorisant les aphtes (noix, fromage de gruyère, agrumes, chocolat, artichauts…) et ceux qui exacerbent la sensation douloureuse.
Un gel anesthésique en vente libre en pharmacie peut être appliqué sur la lésion.
Si la douleur est trop pénible, le paracétamol en prise orale est conseillé.
Paradoxalement, les produits légèrement acides peuvent soulager plus rapidement un aphte banal : bains de bouche au vinaigre, sucer un comprimé d’aspirine en le positionnant en face d’un aphte.
Le dentiste est également à même de prendre en charge ces aphtes vulgaires quand ils sont trop douloureux.
• En cas de formes sévères d'aphtose, le médecin intervient et fait un bilan diagnostique à la recherche d'une autre maladie.
Il peut renforcer le traitement avec une préparation antiseptique, anti-inflammatoire et anesthésique en bains de bouche, des corticoïdes en application locale et même par voie orale.
S'il existe une carence en vitamines ou en fer, un traitement de supplémentation est parfois utile.

<< DIAGNOSTIC
PREVENIR >>