Publicité

MIEUX VIVRE

Nouvelles recommandations médicales

Après une fausse couche, inutile d’attendre pour faire un bébé

Il est préférable de faire un enfant juste après une fausse couche, et non pas d’attendre plusieurs mois, comme l’ont toujours préconisé les gynécologues.

Après une fausse couche, inutile d’attendre pour faire un bébé SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 04.12.2014 à 14h18
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est une heureuse annonce pour les femmes victimes de fausse couche. Jusqu’ici, les gynécologues leur conseillaient d’attendre plusieurs mois avant de faire un nouvel enfant. Ils mettaient en avant un risque de nouvelle fausse couche. L’Organisation Mondiale de la Santé elle-même préconisait un délai de six mois.

Faire un bébé dans la foulée
Mais ce mercredi, les médecins ont édicté de nouvelles recommandations à l'occasion du Congrès national des gynécologues. Ils conseillent désormais de ne pas attendre. Au contraire : faire un nouveau bébé dans la foulée aurait des effets bénéfiques sur la grossesse.

« Réaliser une nouvelle grossesse dans la foulée permet deux choses : diminuer le risque de récidive de la fausse couche et réduire les risques de complication (accouchements prématurés, césarienne) », a déclaré Cyrille Huchon, gynécologue au Centre intercommunal de Poissy (Hauts-de-Seine), au micro d'Europe 1.

Pour appuyer leurs propos, les gynécologues du congrès ont évoqué plusieurs études. En 2010, l’une d’entre elles, publiée dans le BMJ (British Medical Journal) et portant sur plus de 30 000 femmes, affirmait qu’une fausse couche aurait tendance à favoriser le bon déroulement de la grossesse suivante. Ainsi, les femmes qui se trouvent enceintes dans les six mois suivant leur fausse couche auraient de meilleures chances d'avoir une grossesse avec des taux de complications moins importants.

Limiter le café
Les praticiens présents au congrès ont également rappelé certains gestes qui permettraient d’éviter les fausses couches. Ainsi, bien sûr, l’alcool et le tabac sont à proscrire. Le café serait aussi un démultiplicateur de risques. Les gynécologues recommandent de ne pas en boire plus d’une tasse par jour.

Les fausses couches concernent plus d’une femme sur dix. La plupart surviennent pendant le premier trimestre de grossesse.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité