Publicité

MIEUX VIVRE

Gène BRCA2

Cancer du poumon : la mutation qui met les fumeurs en grand danger

Une mutation du gène BRCA 2 serait associée à un risque accru de cancer du poumon pour les fumeurs. Près d'un quart des fumeurs avec ce défaut spécifique développeront ce cancer.

Cancer du poumon : la mutation qui met les fumeurs en grand danger SIPANY/SIPA

  • Publié 02.06.2014 à 15h34
  • |
  • |
  • |
  • |


Le gène BRCA2, connu jusquà présent pour être lié à un risque accru de cancer du sein chez la femme inquiète une nouvelle fois les chercheurs. Selon une équipe de scientifiques de l'Institut britannique ICR (Institute of Cancer Research), il serait cette fois-ci associé à un risque accru de cancer du poumon pour les fumeurs. Pire encore, ce risque serait le même pour les hommes et les femmes, selon cette étude publiée dimanche dans la revue britannique Nature Genetics.

Un gène présent chez environ 2 % de la population
En détails, ces scientifiques ont trouvé un « lien » entre l'un des cancers du poumon les plus communs, le carcinome épidermoïde, et une mutation du gène dit BRCA2 (pour BReast CAncer 2) qui concernerait environ 2 % de la population. Ce constat découle d'une méta-analyse de quatre études dans lesquelles ils ont analysé les profils génétiques d'un total de 11 348 Européens souffrant d'un cancer du poumon et de 15 861 autres individus européens sans cancer.
« Le lien entre le cancer du poumon et un gène BRCA2 défectueux s'est avéré particulièrement fort chez les patients atteints de la sous-catégorie de cancer du poumon la plus fréquente, le carcinome épidermoïde », est-il écrit dans le communiqué de l'ICR.
Par ailleurs, ces chercheurs ont également trouvé une association entre ce cancer et un défaut dans un second gène, nommé "CHEK 2", qui empêche les cellules de se diviser quand elles subissent des dommages au niveau de l'ADN.

25 %  fumeurs avec ce gène développeront un cancer du poumon
Résultat, alors qu' un fumeur a presque 15 % de risque de développer un cancer du poumon dans sa vie, soit bien plus qu'un non-fumeur, ici l'étude montre que certains fumeurs présentant des mutations de BRCA2 ont un énorme risque de cancer du poumon. Il serait d'environ 25 %, selon le généticien Richard Houlston, de l'ICR. 
« Les résultats indiquent que près d'un quart des fumeurs avec un défaut spécifique dans leur gène BRCA 2 développeront un cancer du poumon », confie  Paul Workman , directeur général adjoint de l'ICR. Et ce dernier de conclure en indiquant que « tous ces fumeurs prennent un risque considérable pour leur santé, indépendamment de leur profil génétique, mais ceux qui ont ce défaut génétique et qui fument prennent un risque encore plus grand. »

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité