Publicité

MIEUX VIVRE

Décès de Valérie Benguigui

Cancer de la femme jeune: plus rare mais plus agressif

L'actrice Valérie Benguigui est décédée des suites d'un cancer du sein. Peu fréquent chez la femme jeune, ce type de cancer est plus agressif mais se guérit mieux.

Cancer de la femme jeune: plus rare mais plus agressif SAUTIER PHILIPPE/SIPA

  • Publié 03.09.2013 à 20h23
  • |
  • |
  • |
  • |


La comédienne française Valérie Benguigui est morte à l'âge de 47 ans des suites d'un cancer du sein. Révélée dans La Vérité si je mens, et le film Avocats et associés, l'actrice s'était vue récemment décernée le César 2013 de la meilleure actrice pour son interprétation dans le Le Prénom. Interrogé sur Europe 1, son partenaire dans le film et ami Patrick Bruel confiait son immense tristesse. « Elle s'est tellement battue. Ça fait trois ans qu'elle se bat contre cette saleté et là elle est allée au bout de ce qu'elle pouvait faire. » Et le chanteur de rajouter, « on a appris sa maladie au cours du tournage Le Prénom. Elle avait fait deux rémissions et puis récemment ça s'est totalement dégradé ». Un cas de figure malheureusement très fréquent chez ces jeunes patientes frappées de plein fouet par cette terrible maladie.


Le cancer du sein qui affecte les femmes jeunes tend en effet à être plus agressif, de haut grade et plus avancé au moment du diagnostic. De plus, même s'il se guérit en général très bien dans cette tranche d'âge, ces jeunes femmes connaissent un risque accru de récidive, comparé aux femmes plus âgées. 
Toufefois, avec un âge moyen au moment du diagnostic de 61 ans, le cancer du sein des moins de 40 ans reste peu fréquent (7 % des cas). 

Concernant sa mortalité, on note que même si le nombre de nouveau cas est en augmentation (53 000 nouveaux cas estimés en 2011), le cancer du sein tue de moins en moins et connaît des taux de guérison importants. Et cela dans toutes les tranches d'âge, mais en particulier chez les femmes jeunes et d’âge moyen, souligne l'Institut national du Cancer. D'ailleurs, 9 % des décès par cancer du sein concernent les femmes de moins de 50 ans.

Seule exception à cette évolution positive, les femmes de 85 ans dont le taux de mortalité a constamment augmenté depuis 1983-87. Et cette mortalité évolue avec l'âge. Un constat qui a d'ailleurs été confirmé dans 
une étude internationale publiée au mois d'avril. D'après ces résultats, la mortalité liée au cancer du sein hormono-dépendant (ou RH+) augmente avec l’âge et s’accroit particulièrement après 75 ans.

Le cancer du sein reste toujours la première cause de mortalité par cancer chez la femme, avec environ 11 500 décès estimés en 2011. Arrivent ensuite le cancer du côlon-rectum (8 300 décès) et le cancer du poumon (8 100 décès).

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité