Publicité

MIEUX VIVRE

Etude sur 91 000 femmes

L'alcool avant la 1ère grossesse augmente le risque de cancer du sein

Consommer de l'alcool avant sa première grossesse augmenterait le risque de cancer du sein. Entre les premières règles et le premier bébé, les tissus mammaires sont plus sensibles aux carcinogènes. 

L'alcool avant la 1ère grossesse augmente le risque de cancer du sein Rex Features/REX/SIPA

  • Publié 29.08.2013 à 16h23
  • |
  • |
  • |
  • |


La consommation de boissons alcoolisées avant la première grossesse favoriserait le risque de cancer du sein chez la femmme. C'est la conclusion inquiétante d'une étude américaine publiée hier dans la revue de l'Institut américain du cancer. 

Pour arriver à ce résultat, ces chercheurs de la faculté de médecine de l'Université Washington à St. Louis (Missouri) ont analysé les données médicales de 91.005 infirmières de 25 à 44 ans sans antécédent de cancer. Ces femmes ont répondu à un questionnaire en 1989 sur leur consommation d'alcool et leur mode de vie. Elles ont été suivies jusqu'en 2009. 
D'après les résultats observés, 20,4 % des participantes ont indiqué n'avoir jamais bu d'alcool entre le moment de leurs premières menstruations et leur première grossesse, tandis que 3,8 % ont fait part d'une consommation allant de modérée à élevée.
 

Le risque augmente avec les quantités d'alcool
Au  final, les scientifiques ont constaté 1.609 cas de cancer du sein et 970 cas de tumeurs bénignes du sein durant les 20 années de l'étude. Et ils concluent que boire de l'alcool entre les premières règles et la première grossesse est corrélé à un plus grand risque de cancer du sein et de tumeurs mammaires bénignes. Et ce, quelle que soit la consommation de boissons alcoolisées après la première grossesse. Ils ont découvert par exemple qu’avec 10 grammes d’alcool ingérés par jour (moins d'un verre et demi) lors de cette période, les femmes augmentaient leur risque de cancer du sein de 11 %
Par ailleurs, « ce risque augmente en fonction des quantités d'alcool bues », soulignent les chercheurs. Et ces spécialistes de rajouter que « les tissus mammaires sont plus sensibles aux carcinogènes durant cette période de plus grande vulnérabilité. » 

Enfin, l'équipe américaine a également constaté que le fait de boire de l'alcool après la première grossesse était lié à un plus grand risque de cancer du sein mais pas de tumeurs mammaires bénignes. 
Des résultats plutôt inquiétant au vu de la consommantion d'alcool dans l'Hexagone. Dans un Bulletin épidémiologique hebdomadaire thématique consacré à l’alcool et publié début mai, l’Institut de veille sanitaire révélait, qu'en moyenne, toute génération confondue, les Français consomment aujourd’hui 27g d’alcool pur par adulte et par jour, ce qui correspond à un peu plus de deux verres de 10 cl pour le vin, de 25 cl pour la bière ou de 3 cl pour les alcools forts.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité