Publicité

QUESTION D'ACTU

Obèses : un robinet pour se vider l'estomac


  • Publié 24.06.2016 à 09h22
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est l’histoire d’un récipient et d’un robinet. Lorsque le premier est plein, le deuxième permet d’évacuer une partie de son contenu. Une histoire de plomberie tout à fait banale, sauf qu’elle se passe dans le corps humain.
L’Agence américaine du médicament (FDA) vient d’autoriser la mise sur le marché d’un dispositif comprenant un robinet relié directement à l’estomac et qui permet de vider un tiers de son contenu après le repas. L’AspireAssist s’adresse à des patients atteints d’obésité sévère ou morbide dont l’indice de masse corporelle est supérieur à 35 et pour qui les traitements non-chirurgicaux se sont avérés inefficaces.

L’intervention, qui dure 20 minutes et qui ne nécessite pas d’anesthésie générale, « consiste à implanter un tube fin reliant directement l’intérieur de l’estomac à un skin-port, dispositif de la taille d’un jeton de poker situé sur la partie extérieure de l’abdomen, qui dispose d’une vanne pouvant être ouverte ou fermée à la demande », explique Anissa Boumediene dans Le Parisien.
Deux heures après l’intervention, le patient peut rentrer chez lui et effectuer une "vidange" 20 minutes après le repas. Il faut compter 5 à 10 minutes, précise la journaliste, pour délester son estomac de 30 % de son contenu.

Lors des essais cliniques, les patients qui ont bénéficié de cette technique ont perdu au bout d’un an 12 % de leur poids total contre 4 % chez des obèses qui avaient simplement suivi un programme d’éducation alimentaire.

Si ce dispositif n’est pas autorisé en France, il n’en fait pas moins réagir les spécialistes. « Un mauvais message », s’exclame dans les colonnes du quotidien le Dr Patrick Bergevin. Pour ce chirurgien digestif, « on déresponsabilise les patients en les invitant à simplement ouvrir un robinet plutôt que de mettre l’accent sur une prise en charge globale, ce qui peut encourager les déviances alimentaires, comme la boulimie (…) ».
Car le fabricant d’AspireAssist l’assure, « aucun changement brusque de régime alimentaire n’est nécessaire ». Un produit miracle donc, mais on sait ce qu’il advient à ceux qui y croient dur comme fer : ils sont souvent déçus.

Qu’elle soit médicale ou chirurgicale, la prise en charge d’une personne atteinte d’obésité est indissociable d’un accompagnement psychologique et d’une rééducation alimentaire.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

 

Retrouvez L'Invité santé avec le Pr David Nocca
sur la chirurgie de l'obésité (20 mai 2016)

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité