Publicité

QUESTION D'ACTU

Les "médecins pigeons" se fâchent


  • Publié 10.10.2012 à 10h27
  • |
  • |
  • |
  • |


En ces temps de vaches maigres, les volatiles se reproduisent. Hier, les créateurs d’entreprise utilisaient les réseaux sociaux pour s’opposer à certains projets du gouvernement, aujourd’hui, ce sont les médecins qui ne veulent pas être pris pour des pigeons. « Un mouvement informel et indépendant de tout syndicat », explique Guillaume Guichard dans le Figaro.
Le cahier des doléances s’allonge de jour en jour et le mouvement regroupe toutes les revendications du corps médical. En premier lieu, les médecins contestataires rappellent leur attachement au secteur 2 au moment où les syndicats médicaux et l’assurance maladie s’apprêtent à boucler un accord pour encadrer la liberté tarifaire. D’ailleurs, observe le quotidien, les représentants des médecins « apprécient assez peu l’intrusion de ces amateurs dans leur terrain de jeu réservé ».

Autre sujet de mauvaise humeur, le budget 2013 de la sécurité sociale épargnerait l’hôpital et étoufferait les médecins de ville. 657 millions d’économie demandés au premier, prés de trois fois plus aux seconds. (1,76 milliards). Une pilule particulièrement amère pour les médecins et pharmaciens biologistes qui gèrent les laboratoires d’analyses médicales, précise le journaliste, puisque « Marisol Touraine entend leur imposer 200 millions d’euros de baisse de tarifs ». Cette diminution de 5% du chiffre d’affaire se traduira inévitablement par des plans sociaux, avertit le président du syndicat des biologistes. Selon les estimations, ce serait 8000 suppressions de postes  à la clé !

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité