Publicité

QUESTION D'ACTU

Guyane : des jeunes Amérindiens poussés au suicide


  • Publié 18.12.2015 à 09h31
  • |
  • |
  • |
  • |


« Un drame stupéfiant indigne d’un pays moderne, et qui se déroule dans le silence le plus coupable ». Ill ne s’agit pas d’un commentaire portant sur un conflit armé, mais d’un terrible constat qui concerne un de nos départements.
Il est dressé par la sénatrice de Seine-Saint-Denis Aline Archimbaud (Europe Ecologie Les Verts) et la députée socialiste d’Ille-et-Vilaine Marie-Anne Chapdelaine. Dans un rapport remis à la ministre des Outre-mer, ces élues dénoncent la situation des Amérindiens dans le sud de la Guyane. Le taux de suicide chez les jeunes est entre 10 et 20 fois plus élevé que dans l’Hexagone.

Les causes du drame sont multifactorielles, relève le quotidien France-Guyane. L’isolement géographique, les troubles identitaires, le désœuvrement, le sentiment d’abandon ou d’humiliation poussent cette jeune génération dans l’alcool, la violence et au suicide.
Les infrastructures sont bien souvent éloignées et inadaptées. « Seulement 32 % des enfants ont accès à une cantine scolaire. Dans certaines régions, il n’y en a aucune. Des enfants partent le matin à l’école sans rien dans le ventre, et n’ont même pas de collation à midi », alerte Aline Archimbaud dans son rapport.
Concentrée sur le littoral, l’offre des soins psychiatriques ne correspond pas aux spécificités de cette communauté. « C’est très dur d’être médecin là-bas. Il faut un vrai engagement, être militant dans l’humanisme », ajoute la sénatrice.

Pour enrayer cette flambée des suicides, les parlementaires proposent notamment de développer un programme de santé communautaire qui englobe la santé mentale et physique et la lutte contre les addictions. Les populations amérindiennes souhaitent participer à l’élaboration de ces mesures visant à un meilleur accès aux services publics. « Là où on l'on tire des fusées Ariane et Soyouz, note Aline Archimbaud, il n'y a pas d'accès permanent à l'électricité et aux télécommunications. »

Le gouvernement doit proposer un Pacte pour la Guyane intégrant ces propositions. Il sera débattu par la nouvelle collectivité territoriale en janvier prochain.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité