Publicité

QUESTION D'ACTU

Innovation

Optique: des verres de lunettes qui se teintent à la demande

Innovation pour les porteurs de lunettes. Des chercheurs américains ont créé des verres qui se colorent rapidement pour lutter contre les éblouissements. 

 Optique: des verres de lunettes qui se teintent à la demande Tony Gutierrez/AP/SIPA

  • Publié 02.02.2015 à 11h54
  • |
  • |
  • |
  • |


Plus besoin de lunettes de soleil ! Une équipe de chercheurs du Georgia Institute of Technology, une université américaine, a mis au point de nouveaux verres correcteurs qui se teintent à la demande du porteur de lunettes. 

Eviter l'éblouissement

Des verres similaires existaient déjà. Ils se coloraient en fonction de la réverbération du soleil, sans besoin d'intervention de celui portant les lunettes. En revanche, leur efficacité était plus limitée, car les verres se teintait lentement.

Or, de tels verres sont justement conçus pour éviter l'éblouissement qui intervient bien souvent soudainement, et dans des situations potentiellement dangereuses, par exemple en voiture ou sur une piste de ski. Les chercheurs voulaient donc faire évoluer le concept, en créant des lunettes capables de se teinter directement et rapidement, au gré des besoins du porteur.

Il s'agit donc d'une innovation qui devrait réduire le risque d'accidents entraînés par un éblouissement. 

Production à grande échelle

Les verres sont composés d'une lentille capable de changer de teinte en quelque secondes. L'utilisateur appuie sur un petit interrupteur, ce qui active directement la coloration. Le temps de coloration est donc considérablement réduit par rapport aux autres modèles. 

Rien de très complexe derrière ce phénomène. La lentille est en fait constituée de quatre polymères* électrochromes de couleur jaune, cyan, orange et bleu. Lorsque le porteur de lunettes presse sur l'interrupteur, une infime décharge électrique active le processus, et les polymères se combinent pour donner aux verres une couleur plus sombre. 

Le procédé technique est simple, et d'après Anna Österholm, la chercheuse à la tête de l'équipe, facilement répliquable. Ces recherches pourrait donc ouvrir la voie à une production à grande échelle de ces verres correcteurs. 

*Les polymères sont des groupements de molécules qui constituent une classe de matériaux

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité