Publicité

QUESTION D'ACTU

Proposition de loi

Médecins : un alcootest avant d'opérer

Un député a déposé une proposition de loi pour imposer, avant une intervention chirurgicale, un contrôle d'alcoolémie à tous les praticiens du bloc opératoire.  L'idée fait polémique.

Médecins : un alcootest avant d'opérer Cliff Owen/AP/SIPA

  • Publié 28.01.2015 à 19h23
  • |
  • |
  • |
  • |


Voilà un député qui ne va pas se faire que des amis. En pleine grogne des médecins, Lucien Degauchy vient de déposer une proposition de loi qui les concerne tout particulièrement. Elle ne porte pas sur les tarifs de consultation, ni sur les conditions du tiers payant, mais sur un sujet bien plus intime et tabou chez les praticiens : leur consommation d’alcool.

Des "erreurs médicales liées à l'abus d'alcool"
Le député UMP souhaite instaurer un contrôle d’alcoolémie pour tous les praticiens qui opèrent au bloc opératoire. Les chirurgiens, anesthésistes et infirmiers devraient ainsi souffler dans le ballon avant chaque intervention chirurgicale. A 77 ans, Lucien Degauchy estime, en effet, que les leçons du passé n’ont pas été tirées.

Pour justifier cette idée, le député évoque le récent épisode de la maternité d’Orthez, où une femme est décédée pendant un accouchement sous césarienne. L’anesthésiste, mise en examen, a reconnu avoir bu de l’alcool le soir de l’intervention. « D’autres cas d’erreurs médicales liées à l’abus d’alcool ont déjà été révélés ces dernières années, et même si ces faits divers dramatiques restent peu nombreux, ils nous montrent les limites de notre arsenal juridique », soutient Lucien Degauchy.

"Dépister l'alcoolémie des députés"
La proposition de loi a été renvoyée devant la Commission des affaires sociales. On ignore, à ce stade, si elle sera examinée par l’Assemblée nationale. Mais déjà, des réactions furieuses se font entendre. Dans un communiqué lapidaire, le syndicat Le Bloc, qui regroupe anesthésistes et chirurgiens,  martèle que si « l'alcool au volant est un problème de santé publique, l'alcool au bloc opératoire ne l'est pas » et décerne « la palme de la bêtise au député UMP ». Pour parodier son initiative, le syndicat a lancé sa propre proposition de loi, « aussi stupide et provocante que celle du député Degauchy ».



Un phénomène rare ?
L'alcoolisme parmi les professions médicales est un phénomène difficile à chiffrer. Selon la Société Française d'Anesthésistes, entre 1 et 2% des anesthésistes auraient une addiction à l'alcool.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité